LUXEMBOURG
LJ

L’Horesca cherche des ambassadeurs du secteur pour redorer l’image de la profession

Les métiers de l’Horesca sont mal aimés. Horaires contraignants, tâches intenses et exigeantes, salaires pas forcément très attractifs: le secteur a du mal à recruter au Luxembourg, qui affiche un taux de chômage assez faible. La Fédération Horesca, la Chambre de Commerce, en partenariat avec le ministère de l’Économie - Direction générale des Classes moyennes ont décidé de lancer le projet «Dreamjobs Ambassadors» pour promouvoir, valoriser et honorer le talent des professions de l’hôtellerie au Luxembourg. Les objectifs affichés de cette campagne sont, entre autres, de stimuler l’envie d’apprendre l’une des professions de l’hôtellerie, de promouvoir le savoir-faire, de renforcer l’information sur les branches de l’hôtellerie au Grand-Duché et de fournir une plateforme permettant d’accroître la visibilité du secteur.

Concrètement, des candidats sélectionnés avec le plus grand soin par un jury prêteront leur voix aux professions de cuisinier, barman et serveur et en seront les porte-paroles pour les prochaines générations. Toute personne ayant une formation de cuisinier ou de serveur/barman ainsi que trois ans d’expérience professionnelle peut s’inscrire jusqu’au 20 décembre 2019 sur le site internet www.dreamjobs-ambassadors.lu

Le jury est composé de représentants de l’Horesca, de l’École d’Hôtellerie et de Tourisme du Luxembourg (EHTL) et du Lycée Technique de Bonnevoie (LTB) ainsi que d’une délégation de la Chambre de Commerce. Ensemble, ils sélectionneront huit ambassadeurs (quatre dans chaque catégorie) qui seront présentés à travers des portraits diffusés à la télévision. Le meilleur ambassadeur dans chaque catégorie sera récompensé le 13 mars 2020 lors d’un événement qui se déroulera dans le cadre du Springbreak à Luxexpo The Box. Prix à la clé pour les deux lauréats: un voyage à l’Exposition Universelle Dubaï 2020.