SHANGHAICHEN JUAN (YICAI GLOBAL)

L’entreprise «Shanghai WinSun Decoration Design Engineering Co» est pionnière en construction durable

En tant que plus grande puissance mondiale dans le secteur de la construction aujourd’hui, la Chine mène une campagne active pour la promotion des projets de construction à faible empreinte carbone en conformité avec la législation nationale de protection de l’environnement qui souligne les responsabilités écologiques des entreprises. La société «Shanghai WinSun Decoration Design Engineering Co» illustre la manière dont certaines entreprises chinoises relèvent le défi du développement durable. L’un des projets de WinSun a récemment utilisé des techniques d’impression 3D et le recyclage de déchets pour construire les bâtiments et la décoration intérieure de deux villas. La conception de l’une des villas était inspirée des jardins classiques de Suzhou, un exemple bien connu de l’architecture chinoise.

Economies d’échelle

Habituellement, la construction d’un bâtiment de style traditionnel chinois classique nécessite une équipe de douze travailleurs. Ma Yihe, PDG de «Shanghai WinSun Decoration Design Engineering Co», une entreprise pionnière dans l’impression de maisons en 3D, a dirigé depuis un mois une équipe de trois employés qui ont terminé l’impression de tous les éléments, leur assemblage et la décoration intérieure en une semaine. WinSun est la première entreprise au monde à avoir utilisé l’impression 3D pour la construction de maisons. Les matériaux de construction utilisés qui servent d’«encre» pour l’impression sont principalement composés de déchets de chantier ou de l’industrie de l’acier. Ce sont des matériaux rigides et solides qui permettent de recycler des quantités massives de déchets de chantier. La méthode est aussi rentable économiquement: les technologies d’impression 3D engendrent des économies de 30 à 60% sur les matériaux de construction et de 50 à 80% en coût de main d’œuvre.

Il y a deux ans, la société a imprimé dix maisons d’un étage dans le parc industriel haute-technologie de Shanghai en moins d’un jour à l’aide d’imprimantes géantes mesurant 32 mètres de long sur 10 mètres de large et presque 7 mètres de hauteur. WinSun espère que dans le futur, la technique sera utilisée pour fournir des maisons fonctionnelles à bas coût pour des familles à faible revenus dans différents pays. Le processus de construction des maisons se fait par l’ajout de couches successives de matériaux. Destinée au marché haut de gamme, la villa exposée dans le parc industriel de Suzhou dans la province du Jiangsu occupe une surface de 1.100 m² et son impression revient à plus d’un million de yuans.

Bien que le gouvernement n’ait pas encore défini de norme de construction pour l’impression de bâtiments en 3D, M. Ma affirme que la société se conforme aux normes existantes et que les bâtiments sont aussi sûrs que toute autre résidence classique. De plus, l’impression 3D sur site présente d’autres atouts pour l’environnement : le procédé réduit les émissions de carbone issues des transports, ainsi que la poussière et le bruit sur le chantier.

Le secteur de la construction est actuellement responsable de 30% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, selon l’Initiative sur le Climat et les Constructions Durables du PNUE. D’après un expert travaillant dans un observatoire météorologique, l’impression 3D constitue un moyen de réduire considérablement les traces d’émissions carbone générées par l’industrie manufacturière et pourrait ainsi fournir un moyen idéal de réduire les risques de catastrophes naturelles menaçant notre planète.

«Nous transformons le gaspillage à notre avantage»

«Tous les matériaux d’impression proviennent de déchets industriels ou du secteur de la construction» , explique M. Ma. «Nous transformons le gaspillage à notre avantage. Par ailleurs, cette nouvelle technologie ne produit aucun déchet supplémentaire». La société affirme avoir créé une coentreprise avec un partenaire américain et prévoit d’établir des usines dans des pays tels que l’Arabie Saoudite, les Émirates Arabes Unis, le Qatar, le Maroc, la Tunisie et les États-Unis dans les trois prochaines années. WinSun a déjà établi des partenariats avec plusieurs sociétés de sous-traitance en construction et de développement immobilier en Chine. «La technologie d’impression 3D est une révolution dans le marché de l’immobilier », affirme Chen Sheng, président de «China Real Estate Data Academy».