LUXEMBOURG/SEATTLE
CK/MM/SIP

Planetary Resources à l’honneur pour la première journée de mission économique aux USA

La mission économique luxembourgeoise sur la côte ouest des Etats-Unis a débuté ce lundi avec une visite de la délégation au siège de Planetary Resources. Le président et CEO de l’entreprise américaine de technologie spatiale Chris Lewicki a reçu le vice-Premier ministre et ministre de l’Economie Etienne Schneider ainsi que le couple héritier au «Museum of Pop Culture» de Seattle. L’ancien directeur du Ames Research Center de l’Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace (NASA) et actuel conseiller dans le cadre du projet Spaceresources.lu, Pete Worden, était aussi de la partie de même que l’ambassadeur du Luxembourg aux Etats-Unis d’Amérique, Sylvie Lucas.

Décollage prévu en 2020

Basé à Seattle, Planetary Resources ambitionne de lancer sa première mission commerciale de prospection des astéroïdes d’ici 2020. La société a ouvert en mai dernier une filiale luxembourgeoise et en novembre, le gouvernement a annoncé qu’il devenait actionnaire de Planetary Resources, Inc. via une participation de la SNCI de 25 millions d’euros. D’ailleurs, le membre du comité consultatif du gouvernement dans SpaceResources.lu, Georges Schmit, siège désormais au conseil d’administration de la société établie dans l’Etat de Washington.

Jusqu’à jeudi, la délégation luxembourgeoise présidée par le Grand-Duc héritier va sillonner la côte ouest des Etats-Unis en vue de développer de nouvelles opportunités d’affaires et d’assurer la promotion de l’initiative SpaceResources.lu. Celle-ci a été annoncée en mars 2016 et s’est étoffée depuis lors avec un comité consultatif composé de six membres et l’implication de trois sociétés dans le projet à savoir Deep Space Industries, Planetary Resources et ispace.

Ce voyage aux Etats-Unis réunit des représentants d’institutions luxembourgeoises telles que le Fonds national de la Recherche (FNR), mais aussi une série de dirigeants d’entreprises comme Marino Poppé de Lux Space, Yves Elsen d’HITEC Luxembourg et Gérard Hoffmann de Telindus. 

Cap sur San Francisco

Mardi, la délégation débute la deuxième partie de la mission à San Francisco. Au programme, la visite de l’un des fournisseurs de SES, Space System Loral (SSL), une société spécialisée dans la construction de satellites de télécommunications et de systèmes spatiaux. Après une conférence dédiée aux nouvelles technologies et à l’exploration spatiale, une rencontre avec Steve Jurvetson est prévue. Ce «Venture Capitalist» est connu pour sa collection d’objets de l’espace qu’il montrera d’ailleurs au couple grand-ducal héritier, à Etienne Schneider, ainsi qu’au reste de la délégation.