LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Le taux de chômage se stabilise, mais à un niveau élevé

Le tableau de bord économique et social du Conseil économique, social et environnemental de Lorraine (CESEL) demeure sombre en ce mois de septembre. Si le taux de chômage stagne à 10,5%, près de la moitié des demandeurs d’emploi sont inscrits depuis plus d’un an, contre 28% en 2008. Avec 131.670 personnes à la recherche d’un emploi en juillet, la Lorraine affiche la seule hausse de cet indicateur en Grande Région, de 3,3%. Au Luxembourg et en Rhénanie-Palatinat, il diminue de 3,1% tandis qu’il se stabilise (-0,2%) en Sarre. C’est en Wallonie que l’on compte le plus de chômeurs en Grande Région (248.516), mais elle voit leur nombre chuter de 5,3% entre juillet 2014 et juillet 2015. Au total en Grande Région, on dénombre 546.692 demandeurs d’emploi inoccupés soit 2,5% de moins sur un an.

Signaux contraires

Dynamique Alsace

A l’approche de la fusion entre l’Alsace, la Champagne-Ardenne et la Lorraine (ACAL), le CESEL se penche sur les exportations de cette méga région. Elles représentent 15,2 milliards d’euros au 30 juin soit 3,7% de plus sur un an. L’Alsace semble être la locomotive de la région avec un bond de 5,6% des exportations tandis qu’elles baissent de 3,6% en Champagne-Ardenne. A noter enfin que grâce à l’Alsace dont l’équivalent de 53% du PIB est réalisé à l’export (contre 30% en Lorraine), l’ACAL est la région française qui réalise la plus grosse part de son PIB à l’export, soit 38%.


www.ceselorraine.eu