LUXEMBOURG
CHRISTIAN SPIELMANN

Michèle Bernier et Frédéric Diefenthal au Théâtre d’Esch

L’animateur de télévision et de radio Laurent Ruquier a écrit la pièce de théâtre «Je préfère qu’on reste amis» en 2012 spécialement pour Michèle Bernier et ses talents d’humoriste et de chanteuse. Le 19 septembre 2014 la pièce fête sa première au Théâtre Antoine à Paris, sous la direction de Marie Pascale Osterrieth. A côté de Bernier, il y a un seul acteur sur scène, Frédéric Diefenthal. Depuis janvier, la troupe se produit dans la francophonie et a visité le théâtre d’Esch-sur-Alzette samedi soir.

Grandes espérances

Claudine connaît Valentin depuis cinq ans. Elle l’aime et a enfin pris la décision de lui dévoiler son affection au cours d’une soirée intime dans son magasin de fleurs. Valentin est heureux de passer quelques moments sans soucis avec son meilleur pote. Il n’a aucune idée de ce que veut lui annoncer Claudine qu’il appelle Clo Clo. Est-ce qu’elle serait enceinte d’un mec avec un mariage en vue? Le choc est d’autant plus violent quand il réalise qu’elle est follement amoureuse de lui. Il se dégonfle et prononce la phrase qu’elle n’espérait jamais entendre: «Je préfère qu’on reste amis». Ils trient les moments communs de leur passé pour dénombrer les pour et les contre de leur amitié et d’une éventuelle liaison sérieuse. Valentin finit par expliquer à Claudine qu’il est un Escort Boy qui, contre paiement, satisfait les femmes en manque de sexualité et qu’il s’appelle réellement André. Tout son monde parfaitement construit s’effondre pour Claudine quand elle apprend que son bien-aimé est un gigolo. Après s’être quittés dans la désillusion, Claudine retrouve André quelques jours plus tard dans la clinique assis dans une chaise roulante avec un plâtre à la jambe. Il a eu un accident avec sa moto et ceci étrangement devant la maison de Claudine. Complètement dérouté par cette soirée, il a soudainement réalisé qu’il tenait à Clo Clo, mais pas en sa qualité de meilleur pote.

L’amour en chansons

Michèle Bernier, qui est connue pour ses participations à de nombreuses émissions télé et radio et ses rôles au théâtre, fait rire avec ses tirades et réflexions drôles sur des thèmes se rapportant à sa relation avec Valentin qui s’avère n’être pas un saint mais plutôt un travailleur de sexe. Ainsi, elle n’est pas la Tour Eiffel quoiqu’elle veuille qu’on lui monte dessus mais c’est elle qui choisit ses visiteurs. Comme elle sait chanter, beaucoup de ses pensées se traduisent par des chansons, comme par exemple «Michelle» des Beatles, «Just a Gigolo» de Louis Prima ou «Pour un flirt avec toi» de Michel Delpech.

Frédéric Diefenthal, qui jouait avec un vrai plâtre à la main, est resté en mémoire pour avoir joué l’inspecteur Émilien dans les quatre «Taxi». Il subit en sorte le comique de sa partenaire tout en restant plutôt sobre. Il joue un farceur avec un côté espiègle qui vie dans un monde à part qu’il quitte parfois pour rencontrer son meilleur pote. Sans raconter une histoire sensationnelle, «Je préfère qu’on reste amis» est portée par deux acteurs sympathiques qui ont su divertir et qui ont incité le public à chanter avec eux en guise de bis.