LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

821.000 tonnes de fret ont transité par lux-Airport en 2016, un record

L’aéroport de Luxembourg a tiré son épingle du jeu sur le marché du fret en 2016 avec 821.000 tonnes transportées, soit une croissance de 8,2% a-t-il annoncé hier. Ce taux est non seulement deux fois plus élevé que celui enregistré entre 2014 et 2015 mais en plus, il dépasse la moyenne mondiale établie à 3,2% et devance de 6,8% la moyenne européenne. «L’aéroport de Luxembourg est aujourd’hui devenu plus important que celui de Cologne-Bonn, principal centre de fret aérien pour UPS, passant ainsi de la 7ème à la 6ème position dans le top dix des plus grands aéroports de fret», se félicite lux-Airport dans un communiqué.

À l’origine de cette croissance, on retrouve tout d’abord une augmentation globale des volumes au second semestre: 8% de hausse au 3ème trimestre puis 16% au 4ème trimestre. Cette période est connue comme étant la «haute saison» dans le métier et rien qu’en décembre, les volumes ont gonflé de 27% en variation annuelle. Ensuite, Qatar Airways a connu un développement soutenu au second semestre avec 17 vols hebdomadaires contre six précédemment. «Qatar Airways a fait de l’aéroport de Luxembourg sa plate-forme européenne et envisage de multiplier le nombre de ses vols hebdomadaires dès que davantage d’aires de stationnement seront disponibles dans l’espace de chargement du fret», explique lux-Airport.

En cours d’agrandissement

À ce propos, des travaux d’agrandissement débutent à la fin de ce mois pour créer quatre emplacements supplémentaires à destination des Boeing 747-8. Actuellement, lux-Airport dispose de huit aires de stationnement mais va investir 40 millions d’euros pour ce chantier qui durera jusqu’à la mi-2018. Dans un second temps, la société envisage de porter cette capacité à seize places, indique-t-elle dans un communiqué.

Niches en expansion

Toujours au rayon des investissements, LuxairCargo construit actuellement un nouveau bâtiment de 3.000 m² qui servira à l’extension de la zone dédiée aux livraisons volumineuses. La société a déjà investi dans un nouveau terminal de chargement de camions à voie rapide pour les unités de chargement (ULD), rappelle lux-Airport. L’aéroport accentue son développement sur certains marchés de niche. Ainsi les livraisons volumineuses regroupées sous l’appellation fret spécial ont signé un bond de 8,5% l’an dernier, à 70.000 tonnes. Il s’agit par exemple d’hélicoptères, de moteurs d’avion, ou encore de conduites de forage pétrolier. Les animaux aussi ont été nombreux: 139.766 exactement, avec notamment dix ours bruns, six chameaux et deux lynx.

Quant aux produits pharmaceutiques, leur volume est monté à 30.000 tonnes l’an dernier. Particularité: ces produits sont manipulés conformément aux normes de certification GDP, pour lesquelles Luxair Cargo et Cargolux ont renouvelé leur certificat pour trois années supplémentaires. Au rayon des compagnies, Cargolux trône en tête du classement avec 82% de parts de marché, devant Qatar Airways (5,4%) et Atlas Air (4,7%). China Airlines et Silk Way West Airlines ferment la marche avec chacun 2,3% de parts de marché.

À noter que si les vols cargo relient le Luxembourg au monde entier, les échanges commerciaux avec la Chine ont progressé de 13% sur l’année écoulée. Une part appelée à progresser compte-tenu de la signature, en juin dernier, d’un protocole d’entente avec Eastern Air Logistics en vue d’ouvrir une voie commerciale certifiée GDP entre Luxembourg et Shanghai. Décidément, les produits pharmaceutiques ont la cote à lux-Airport.

www.lux-airport.lu