STEINFORT
CATHERINE KURZAWA

La fin de l’année marque le pic d’activités de la chocolaterie Genaveh

Des chocolats à profusion, des emballages prêts à être remplis et des boîtes parées à l’expédition: la chocolaterie Genaveh vit sa période d’activité la plus intense en cette fin d’année avec la Saint-Nicolas dans un premier temps puis Noël à la fin du mois prochain. «Nous avons engagé deux personnes en plus des cinq qui officient à la production et à l’emballage et je viens moi-même en renfort à la production», explique la propriétaire de cette chocolaterie luxembourgeoise, Alexandra Kahn.

Les fêtes de fin d’année représentent environ 40% du chiffre d’affaires annuel de cette PME. Son carnet de commandes a gonflé de moitié par rapport à 2018, avec une prédominance des entreprises désireuses d’offrir à leurs clients et salariés un cadeau chocolaté. Cette clientèle pèse 60% du volume d’activités. A côté des pralines personnalisables avec le logo des sociétés, la PME propose une série de sujets comme Saint-Nicolas en chocolat où la couleur de la robe du grand saint peut même varier au gré des envies des clients. Peintes à la main, ces figurines nécessitent de dix à quinze minutes de travail à la dizaine, avec une précision méthodique.

«Nous avons eu la demande d’un client qui ne voulait pas que ses Saint-Nicolas soient emballés dans du plastique. Il a fallu trouver un emballage en carton adéquat», pointe celle qui a racheté cette chocolaterie en novembre 2017.

Nombreuses nouveautés

Un calendrier de l’avent, des sapins de Noël faits de biscuits, une nouvelle pâte à tartiner et un livre de tablettes de chocolat figurent parmi les nouveautés de la chocolaterie qui ambitionne de devenir l’adresse de référence dans le pays. Les clients particuliers sont de plus en plus nombreux, à en croire Alexandra Kahn qui explique que les volumes ont doublé en un an auprès de son réseau de revendeurs, tandis que son site web et la vente directe à la chocolaterie ont le vent en poupe.

L’an dernier, la chocolaterie a écoulé une dizaine de tonnes de douceurs chocolatées. Pour 2019, le compteur devrait dépasser les 15 tonnes. Après les fêtes, la chocolaterie devrait s’octroyer quelques jours de repos avant de remettre les bouchées doubles pour un autre évènement gourmand: les fêtes de Pâques. «Cela commencera à la fin février», ajoute Alexandra Kahn.

www.chocolaterie-genaveh.com