BIHAR
PREETI MEHRA (HINDU BUSINESS LINE)

Au Bihar, l’électricité à partir des résidus de l’industrie rizière

Chaque fois qu’ils se retrouvaient, Gyanesh Pandey, Ratnesh Yadav et Manoj Sinha se rappelaient leur enfance dans les années 1990, vécue sans électricité dans une zone rurale de l’état du Bihar, à l’est de l’Inde. Au vu du peu de changement apporté au fil des années, les trois amis se sont promis de fournir une électricité verte aux régions non raccordées au réseau électrique. Ils se sont intéressés aux balles de riz, un produit résiduaire abondamment généré lors du traitement du riz, en tant que carburant.

Les entrepreneurs ont conçu une centrale électrique basée sur les balles de riz de 30-35 kW de capacité, qui fournit cinq à sept heures d’électricité pour 400 familles dans un rayon de trois kilomètres. Lors du lancement de la société Husk Power System (HPS) en 2008, ils fournissaient aux clients deux ampoules LFC et une unité de chargement mobile pour 150-160 roupies par mois. Un système de prépaiement basé sur des compteurs électriques intelligents permettait de faire payer plus aux clients s’ils utilisaient de l’énergie supplémentaire. En 2014, les clients de HPS ont commencé à demander de l’électricité 24H/24 et 7J/7. En innovant sur la technologie, les entrepreneurs ont combiné les énergies de biomasse et solaire dans une unité de synchronisation hybride. Les clients peuvent dorénavant utiliser l’électricité solaire pendant la journée et l’électricité à partir des bales de riz après la tombée de la nuit. Grâce à First Solar, fabricant américain de panneaux photovoltaïques, HPS a mis en œuvre sa première unité hybride à Manjhariya (district du Motihari, état du Bihar) en septembre cette année. À suivre.

Plus d’informations: www.huskpowersystems.com

www.solutionsandco.org