LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Le Luxembourg entame demain une mission financière à Dubaï et à Doha

Ils seront une soixantaine de représentants de la place financière aux côtés du couple héritier et du ministre des Finances Pierre Gramegna pour ce voyage de cinq jours au Moyen-Orient. Au programme, un arrêt à Dubaï puis un autre à Doha pour y rencontrer de hauts représentants politiques et des dirigeants d’entreprises.

Lundi, de nombreuses rencontres bilatérales sont prévues avant le séminaire de Luxembourg for Finance prévu le lendemain. L’ambassadrice du Grand-Duché à Abu Dhabi, Nicole Bintner, devrait ouvrir la séance avant de passer le relais au Grand-Duc héritier et à Pierre Gramegna. Deux tables rondes sont prévues pour promouvoir la collaboration entre le Luxembourg et les Émirats Arabes Unis: l’une dédiée à l’expertise transfrontalière du Grand-Duché et l’autre consacrée aux FinTech. Ensuite, la délégation mettra le cap sur Doha où se tiendra jeudi un autre séminaire de Luxembourg for Finance. Les mêmes thèmes qu’à Dubaï y seront débattus avec ici l’ambition de promouvoir la place financière luxembourgeoise au Qatar.

Ambitions affichées

Vendredi matin, l’opération séduction se terminera avec un retour au Grand-Duché et, les participants y comptent bien, des valises complétées par un carnet d’adresses et de commandes bien fournis.