LUXEMBOURG
CATHERINE KURZWAWA

La Bourse de Luxembourg affiche des fonds vert sur sa plateforme LGX – explications

La finance durable et la Bourse de Luxembourg, cela fait bientôt trois ans que ça dure. Après la création en 2016 de la plateforme LGX où sont listées les obligations verte («green bonds»), voilà que depuis mai 2018, des fonds ESG (environnementaux et sociaux de gouvernance) complètent le tableau. 

Attentes règlementaires

Actuellement, LGX totalise 25 fonds dont 20 ESG, trois fonds verts et deux à vocation sociale. On est loin des 256 obligations vertes listées sur la plateforme LGX. «Sur le marché traditionnel de la Bourse de Luxembourg, on cote huit fois plus d’obligations que de fonds», ajoute Julie Becker, membre du comité exécutif de la Bourse de Luxembourg.

Voilà donc un marché de niche, mais un marché croissant selon la responsable. «Nous sommes convaincus que l’«impact investing» est l’avenir de l’ESG». Mais le secteur est pour l’instant confronté à un manque de définition claire et est donc exposé à un risque d’utilisation à des fins de «green washing». Voilà pourquoi les attentes vis-à-vis des travaux de la Commission européenne sont fortes pour qu’une taxonomie soit développée en la matière. «On est convaincu que cela va apporter de la confiance, de la clarté et plus de transparence sur le marché», insiste Julie Becker.

Toujours au chapitre règlementaire, l’ESMA (Autorité européenne des marchés financiers) publiera fin avril un rapport sur la durabilité des produits d’investissement. Son but? Intégrer les risques financiers liés à la durabilité pour tous les produits d’investissement. A terme, les acteurs du marché devront indiquer comment ils intègrent la durabilité et comment ils comptent parvenir à leurs objectifs en la matière.

«Cela va placer la durabilité au cœur des décisions d’investissement à l’avenir», souligne la responsable.

La Bourse de Luxembourg n’a pas attendu Bruxelles pour prendre les devants. Pour qu’un fonds durable puisse être listé sur LGX, il doit être doté d’un label certifiant son caractère ESG. «On a l’intention de continuer à montrer la voie», conclut Julie Becker.

www.bourse.lu/lgx