LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Les places de parking étaient une denrée rare ce matin au Limpertsberg: des milliers de Français du Luxembourg se dirigeaient vers le Lycée Vauban où 17 bureaux de vote sont installés jusqu’à 19.00 ce soir.

«Cela signifie que ceux qui sont encore à l’intérieur du Lycée à cette heure pourront voter», explique Stéphane Vallance du mouvement «En Marche! Luxembourg». Dans pareil scénario, le dépouillement commencera donc après 19.00.

Ambiance calme

A l’entrée du Lycée Vauban, les électeurs se dirigent vers les panneaux indicatifs pour savoir dans quel bureau se diriger. Un peu plus loin, les affiches électorales des candidats en lice pour ce premier tour sont placardées dans l’ordre défini par un tirage au sort. Et comme dans les autres bureaux de vote de l’étranger, aucune affiche de Marine Le Pen n’est visible à l’endroit qui lui est réservé. «Le candidat n’a pas livré d’affiche» est-il indiqué noir sur blanc à l’emplacement n°2. En fait, le poster de la présidente du FN ne serait pas conforme aux dimensions exigées par le règlement électoral.

Une fois passé un bref contrôle de sécurité, les électeurs se dirigent vers leur bureau de vote. Les plus chanceux patientent quelques minutes seulement, d’autres en revanche quinze, 30 voire même 45 minutes pour certains bureaux. Des temps d’attente jamais vus lors des précédents scrutins, nous confie une source bien informée.

Au total, 24.000 Français du Luxembourg sont inscrits sur les listes électorales contre 18.000 lors du scrutin de 2012. w