LUXEMBOURG
ANNE DAMIANI

Le gouvernement prend conseil auprès des lycéens

Des propositions très concrètes»: voici comment le gouvernement a résumé l‘énorme brainstorming des jeunes sur le climat.

Une dizaine de lycéens a remis hier leur rapport de synthèse des échanges ClimateXchange à l’Hôtel Saint-Augustin en présence du Premier Ministre Xavier Bettel, de Carole Dieschbourg, ministre de l’Environnement, Claude Meisch, ministre de l’Education nationale et Romain Schneider, ministre de l’Agriculture.

Après les marches pour le climat du 15 mars et du 24 mai derniers, qui ont rassemblé plusieurs milliers de manifestants, le gouvernement avait rencontré les organisateurs pour structurer un échange.

500 élèves ont établi une liste d‘idées

Lors de quatre après-midis du mois de mai, quelque 500 élèves se sont réunis afin d‘établir une liste d’idées. Donner une gourde aux professeurs et aux élèves, supprimer les emballages des supermarchés, un meilleur réseau de transports en commun... outre ces propositions rapides et concrètes, les jeunes ont proposé des solutions à plus long terme comme la réduction de la consommation énergétique des bâtiments scolaires, l’instauration de cours pour apprendre à réparer ses affaires et d’un système de booksharing. «On espère que ces mesures vont être mises en place», confie Kimon Leners, président de la Conférence nationale des élèves.

C’est en tout cas ce qu’a promis Carole Dieschbourg: «Nous allons prendre connaissance des demandes et les annexer au Plan national pour l‘énergie et le climat.» Ce plan, prévu pour la fin de l’année, vise à réduire de 55% par rapport à 2005 les émissions de CO2 du Grand-Duché à l‘horizon 2030.

La ministre a donc pris acte de l’engagement des jeunes pour le climat. «Ils reconnaissent l’enjeu de la crise climatique. Il y avait une certaine dynamique au sein des workshops», poursuit-elle. De son côté, le Premier Ministre s’est dit «impressionné» par la qualité et le sérieux du travail fourni. «Le dialogue a été constructif, on ne peut que reconnaître leur engagement et leur implication dans la défense du climat», a-t-il souligné. Les jeunes Luxembourgeois ont ainsi emboité le pas à la Suédoise Greta Thunberg, qu’ils ont cité en amont du rapport de 37 pages.

Voici le lien direct versle rapport: tinyurl.com/ClimateXchangeCNEL