LUXEMBOURG
LJ

Huit personnes sur dix ont effectué un séjour touristique en 2017

En ce weekend de départs en vacances, on ne compte plus les voitures rehaussées d’un coffre de toit ou d’attaches-skis. Ce trafic n’est pas uniquement lié au tourisme à la pompe et à la situation géographique du Luxembourg. Dans le pays aussi, l’heure est à la transhumance. Ainsi, huit résidents sur dix sont partis en vacances en 2017, selon une étude du Statec diffusée vendredi. Ces séjours de loisir sont à 92% réalisés en Europe, durent une semaine et se font le plus souvent en voiture (48%) et à deux (42%). Côté destination, la France est en tête (19%) devant l’Allemagne (14%) et le Portugal (10%). Quant au coût, il s’élève en moyenne à 808 euros par personne, un petit pou moins que pour les voyages d’affaires (861 euros).

Repos et retrouvailles avec des proches en tête

Ceux-ci sont plus souvent réalisés en avion (48%), sont deux fois plus courts (3,6 nuitées) et se font seuls (61%). Sans surprise, la propension à voyager diminue avec l’âge: 59% des plus de 65 ans ont effectué un séjour de loisir en 2017, contre 88% des 15-24 ans. Les mois de juin, juillet, août, septembre et décembre sont les plus propices aux voyages, note le Statec qui se penche aussi sur les activités réalisées. Le repos est évoqué dans près d’un cas sur trois, devant la visite à des proches (25%) et la culture (11%). Au niveau de l’hébergement, l’hôtel est plébiscité par un répondant sur deux, devant le logement gratuit chez des proches (24%) et les locations de vacances (10%). A noter que pour 9% des résidents, c’est dans leur résidence secondaire qu’ils séjournent.