LUXEMBOURGJOS MEYER

Du 15 au 27 septembre: Salon du vin d’automne

Décidément, chez Auchan Luxembourg on a de la suite dans les idées, car chaque année, en fin de période estivale, les responsables de cette structure commerciale proposent au Grand-Duché, dans le cadre de leur foire désormais traditionnelle, des domaines inconnus affichant des vins aux rapports qualité/prix de toute beauté.

Logé au coeur des Corbières

Cette année, du 15 au 27 septembre, c’est le domaine La Bouysse, logé au cœur des Corbières, qui est à l’honneur. Avant de mettre au banc d’essai les vins du domaine précité, rappelons qu’Auchan, avec ses foires, est devenu un must commercial. Il est vrai qu’Yves Wolff, chef du département des vins, Marc Menoncin, chef adjoint du département, de même que les conseillers en vin Sébastien Zaccuri Desbeux et Olivier Pêcheux forment une équipe bien rôdée, performante et à l’écoute d’une clientèle à la recherche de plaisirs du palais demeurant à la portée de tout le monde.

Lors de la présentation de la foire, Guy Wolff a insisté sur le fait que la foire nécessite chaque année une préparation s’étalant sur huit mois. En général, le salon du vin d’automne chez Auchan représente 8% du chiffre d’affaires annuel de la cave. 50% des vins vendus sont originaires du Bordelais, suivis des vins de la Champagne avec 15% des ventes. Les vins du Rhône, avec 12 % de vente, de même que les vins de Bourgogne (10 %) demeurent les éléments dominants de cette vente. Cette année, Auchan a réuni 120.000 cols représentant 410 références.

Parmi les autres points forts d’Auchan pendant la foire, retenons la présence de sept conseillers au total. Pour la petite histoire, signalons que la cave d’Auchan propose tout au long de l’année 1.000 références, parmi elles 120 références luxembourgeoises. Quant aux services «sur mesure» d’Auchan, retenons notamment les exclusivités, les commandes spécifiques de vieux millésimes, la reprise des vins non consommés (pour repas de famille, réceptions, banquets, etc). Auchan, c’est aussi les conseils en matière de vins sur facebook, de même que la possibilité de passer une commande par le biais de www.auchandrive.lu.

Après ces précisions concernant la politique commerciale d’Auchan, revenons sur les vins de la présente foire pour ouvrir, avec grand plaisir, le chapitre des vins du domaine La Bouysse, un domaine situé dans les Corbières, à 15 km de Narbonne et à 70 km de Perpignan. On est donc loin de la mer, mais un petit détour dans l’arrière-pays (St. André de Roquelongue) vaut vraiment la peine.

«La Bouysse» a opté pour le «bio»

Le domaine La Bouysse, situé sur le terroir de Fontfroide et de Boutenac est exploité en quatrième génération par Martine Pagès et Christophe Molinier qui ont repris l’exploitation en 1996. Depuis cette date, ces jeunes exploitants ont opté pour la qualité en réduisant singulièrement les volumes. Cette orientation et l’engagement de passer en agriculture biologique en 2010 ont fini par donner des vins d’une qualité étonnante.

La présentation des vins du domaine La Bouysse vient d’avoir lieu en présence de Martine Pagès, fine œnologue pour laquelle la vinification n’a pas de secret. La politique qualitative de l’exploitante du domaine se traduit notamment au niveau de cette gamme de base dénommée «Martine», disponible en blanc, rosé et rouge, des vins vendus 4,40 euros seulement. Le blanc 2013 est un vin de copain à boire tout au long de la journée, alors que le rosé est un vin de pichet léger et souple. Le rouge est un vin de tous les jours qui fera plaisir sur les viandes rouges et fromages. Le viognier 2013 (4,40 euros) est un vin blanc chaleureux, mais sec. À noter que tous les vins blancs du domaine ne renferment pas de sucre résiduel, des vins qui sont de ce fait des vins hautement gastronomiques. Le Cyprius 2013 en blanc constitue un beau mariage des cépages grenache blanc, maccabeu et carignan blanc (5.65 euros), un vin qu’on aura également plaisir à boire à l’heure de l’apéritif. Toujours dans les blancs, mais cette fois-ci au niveau des vins doux naturels, c’est le Cartagène qui fait impression. En effet, cet apéritif ambré et concentré (11,5 hl/ha) met 7 ans en barrique avant d’être mis en vente (production annuelle: 2.000 bouteilles seulement). Ce Cartagène, un produit obtenu par mutage avec de l’alcool de marc, pas sucré, pas écoeurant et surtout pas pâteux mérite une attention particulière (10,90 euros). À acheter et à apprécier.

Exceptionnel «Indécent»

S’agissant des vins rouges du domaine, retenons le Carignan 2012 très féminin qui affiche une exceptionnelle rondeur, un vin du soleil aux fruits cuits, issu de très vieilles vignes, qui se boit déjà facilement à l’heure actuelle (11,95 euros). Le Corbières Valensol 2013 (5,95euros), mariage harmionieux de Carignan et de mourvèdre provient lui également de vieilles vignes. Un grand vin à petit prix qui évoluera favorablement en cave au cours des deux années à venir. Quant au Roc Long, autre Corbières marqué par le grenache noir (80%) et la syrah est un vin rond, gras et structuré. Provenant d’un raisin mûr, c’est un vin qui, à table, ne doit pas craindre les mets relevés. Potentiel de garde jusque fin 2017 (6,95 euros). En ce qui concerne le Corbières Mazerac 2011, lui également à base de grenache noir (80%), disons qu’il s’agit d’un vin concentré au potentiel de garde de 10 ans au moins. Un rendement de 34 hl/ha seulement et un élevage pendant douze mois en fût de chêne font de ce produit une grande découverte. À acheter sans faute en raison d’un rapport qualité/prix particulièrement favorable (11,95 euros). Exceptionnel aussi, le Corbières rouge «l’Indécent»2011, un mariage des cépages syrah, grenache et carignan. Avec une production annuelle de 2.000 bouteilles seulement, ce vin très concentré (25 hl/ha) saura longuement vieillir. Il est vrai qu’il s’agit d’un produit d’exception réservé à une clientèle appréciant les vins sortant de l’ordinaire (21,90 euros). En résumé nous nous permettons de dire que la conversion vers l’agriculture biologique lancée en 2010 commence à porter ses fruits au niveau de ce domaine, et vu que les prix sont restés sages, on ne se plaint pas.


Tous les vins précités, on pourra donc les découvrir chez Auchan Luxembourg
du 15 au 27 septembre, ceci en présence de nombreux spécialistes en la matière.
Voir aussi www.domainelabouysse.com