LUXEMBOURG
CLAUDE KARGER

Un survol des participations directes dans trente sociétés de droit privé

L’année 2014 verra-t-elle finalement la vente de la participation de l‘Etat luxembourgeois dans BGL BNP Paribas? L‘ancien Premier ministre Jean-Claude Juncker l‘avait annoncé lors de son discours sur l‘état de la Nation en avril dernier. L‘idée avait refait surface au cours des négociations de coalition en novembre dernier. En tout cas, la cession des parts dans l‘ancienne filiale de Fortis Banque Belgique que l‘Etat luxembourgeois avait contribué à sauver de la perdition en octobre 2008, lui rapportera gros. Si la valeur nominale de la participation pointe à un peu plus de 242,4 millions d‘euros, la revente pourrait rapporter un multiple de ce montant.

Valeur de marché des participations dans les sociétéscotées: 1,7 milliard d‘euros

De même une cession de la participation de l‘Etat luxembourgeois dans le groupe-mère de la BGL, BNP Paribas. La valeur comptable de cette participation se monte à quelque 25,7 millions d‘euros. Or, la valeur de marché des actions aurait atteint environ 650 millions d‘euros fin septembre.

C‘est ce que renseigne un document de la Trésorerie de l‘Etat présenté en novembre au cours des négociations entre DP, LSAP et «déi gréng» en vue de la formation d‘une coalition. La valeur comptable totale des participations que détient l‘Etat luxembourgeois dans les quatre sociétés cotées en bourse y est chiffrée à un peu plus de 291 millions d‘euros. La valeur de marché totale de ces participations s‘élèverait cependant à plus de 1,7 milliard d‘euros.

Des participations indirectes aussi

Si les tableaux accompagnant cet article fournissent un aperçu des participations directes de l‘Etat dans les entreprises privées, il convient de préciser que l‘emprise du premier est encore plus importante dans certaines sociétés à travers des établissements publics comme la Banque et Caisse d‘Epargne de l‘Etat, la Société Nationale de Crédit et d‘Investissement et l‘Entreprise des Postes et Télécommunications. Eux trois détiennent par exemple 36,232% de Luxtrust, tandis que la BCEE est entre autres actionnaire à 21,81% de Luxair. Sans surprise, le Fonds d’urbanisation et d’aménagement du plateau de Kirchberg détient 33,594% de la Société Immobilière du Parc des Expositions de Luxembourg.

Si certaines entreprises privées à participation étatique sont bien connues du public, d‘autres le sont nettement moins. Comme la Cruchterhombusch S.A. par exemple. Il s‘agit en fait de la société propriétaire du centre de formation pour jeunes conducteurs à Colmar-Berg.

Ce qui se cache derrière les acronymes

Derrière l‘acronyme ALSA se cache l’Agence luxembourgeoise pour la sécurité aérienne, établie en 2009 et chargée en particulier de l’ensemble des tâches liées à la certification et à la supervision de la sécurité de l’aviation civile. S.O.L.E.I.L. est l’acronyme de Sogaris Logistics Estates International.

Il s‘agit là d‘un «joint-venture» entre le géant français de la logistique Sogaris et l‘Etat luxembourgeois en vue notamment du développement du centre logistique Eurohub Sud entre Dudelange et Bettembourg.

Mais la société constituée en 2009 a principalement pour objet l’acquisition de plusieurs droits de superficie, la construction, la gestion et l’exploitation par voie de location ou autrement d’un ensemble d’immeubles se prêtant à des fonctions logistiques à vocation principalement internationale dans des zones d’activités économiques au Grand-Duché de Luxembourg.