LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Un couple de Luxembourgeois s’apprête à tout plaquer pour s’installer dans le Yukon

C’est un aller simple pour une nouvelle vie que Steve Berger-Husson et Sandra Jost s’apprêtent à prendre. En avril, le couple décollera vers Whitehorse pour devenir exploitants d’un camping dans le grand nord canadien. «On est vraiment tombé amoureux de cette région», explique Sandra. La Luxembourgeoise de 41 ans a vendu sa société de communication et se prépare à mener une nouvelle carrière en gérant le camping en été puis en cuisinant des bons petits plats pour les hôtes durant l’hiver.

Car le projet «Cozy in the Wild» c’est aussi deux chalets et un studio équipés pour accueillir des touristes à la découverte des terres décrites dans les livres de Jack London. Hébergement, nourriture, vêtements, transfert de et vers l’aéroport et surtout activités: tout sera inclus dans un package pour «que les gens qui viennent chez nous ressentent la même chose que ce qu’on a eu la première fois», retrace Steve Berger-Husson. «Les voir ouvrir la bouche de stupéfaction, ça va nous rendre heureux», explique ce banquier sur le départ.

La nature à perte de vue

En plein mois de janvier à Luxembourg, il ne porte qu’un polo. Sa doudoune canadienne sur le dos, il a déjà trop chaud lorsqu’il est à l’extérieur, explique-t-il en souriant. Steve se chargera d’accompagner les clients dans les nombreuses excursions proposées: traineau à chiens, motoneige, pêche sous la glace, raquettes, ski, baignade dans des sources thermales sans compter la visite des villes et des sites naturels environnants.

«Il n’y a plus tellement d’endroits dans le monde occidental aussi vierges que là-haut», explique le quadragénaire qui résume la situation de la sorte: «C’est la superficie de l’Espagne avec le nombre d’habitants d’Esch-sur-Alzette».

Le couple a découvert en mai 2017 le Yukon lors d’un voyage en camping-car au Canada. «Le Yukon, c’est l’ouest dans le sens américano-canadien avec les Rocheuses, la nature et une faune abondante», abonde Steve. «Parfois, vous faites 600 km sans voir une seule trace humaine» comme des poteaux électriques, des antennes, des clôtures et bien entendu des maisons, ajoute Sandra.

Elans, caribous, loups mais aussi lynx: les visiteurs peuvent observer ces espèces dans leur habitat naturel. Et puis, le Klondike est aussi un lieu idéal pour observer les aurores boréales: «Nous sommes à la bonne hauteur pour les voir sans se faire de torticolis», précise Steve. «Vous voyez sans problème la voie lactée comme vous ne l’avez jamais vue».

Si la saison estivale s’étend de mai à début septembre, le couple profitera de l’automne pour poursuivre ce qu’il a entrepris il y a quelques années: explorer le Canada. Il a déjà visité dix des treize provinces et territoires du pays. Et puis, pour l’hiver 2020, les Luxembourgeois espèrent accroître la capacité d’accueil des lieux. Ils ont racheté un terrain de cinq hectares adjacent au camping. Leur but? «Créer un vrai “nature resort”», dit Steve.

Le couple compte accueillir une clientèle principalement américaine durant la saison estivale puisque leur camping est situé au long de l’«Alaska Highway», point de passage obligatoire pour eux. En étant à 19 km du centre-ville de Whitehorse, le site se présente comme champêtre tout en étant proche des commodités. Et puis, la compagnie Condor propose une liaison estivale entre Francfort et Whitehorse. L’occasion d’accueillir une clientèle de la Grande Région et cela, dans cinq langues: anglais, français, allemand, luxembourgeois et, cerise sur le gâteau, italien.

Si Steve et Sandra ont vendu maison et société pour écrire ce nouveau chapitre de leur vie, ils n’en restent pas moins attachés au Luxembourg. «On reviendra: on a nos amis et nos familles ici», dit Steve. Et puis, l’an prochain, le duo compte présenter son offre au salon Vakanz. Car qui de mieux pour présenter le Yukon que deux amoureux de cette province?

www.cozyinthewild.com

www.caribou-rv-park.com