LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Horus Software affiche ses ambitions au Luxembourg

Alors que la nouvelle année coïncide avec l’arrivée du nouveau plan comptable normalisé (PCN), la start-up belge Horus débarque sur le marché luxembourgeois avec un outil d’intelligence artificielle au service des entreprises et fiduciaires. Ainsi, les gestionnaires peuvent avoir en temps réel une vision de leur situation comptable et guider leurs décisions en toute connaissance de cause.

«Sur 35.000 entreprises, le Luxembourg possède une majorité d’indépendants et de PME qui ne demandent qu’à passer plus de temps sur le cœur de leur métier et non sur de l’encodage comptable», souligne dans un communiqué Philippe Tailleur, CEO de Horus.

L’intéressé s’est déjà taillé un nom dans le métier puisqu’il a créé dans les années 90 le logiciel comptable Bob puis a dirigé SAGE Belgique et Luxembourg pendant plus de dix ans.

500 clients en Belgique, le doublevisé au Luxembourg

Désormais à la tête de sa propre société, l’entrepreneur a lancé en 2018 Horus sur le marché belge où il compte déjà 500 entreprises et fiduciaires clientes. D’ici la fin de cette année, il vise les 3.000 clients pour 4 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Au Luxembourg, Horus vise 1.000 clients dans les trois prochaines années et s’entoure pour concrétiser cet objectif de deux partenaires locaux: l’intégrateur de logiciels de gestion Ace Group Luxembourg et le
distributeur de logiciels IBLux. Pour se distinguer de la concurrence, Horus permet aux sociétés de comparer leurs comptabilités dans l’ancien et le nouveau PCN et cela, sans devoir clôturer les comptes annuels ou procéder à la moindre conversion. La start-up promet ainsi de réduire le risque d’erreurs, de pertes d’information et de charge de travail liée au changement de PCN.


horussoftware.be/fr