LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

La prochaine tranche indiciaire est attendue en 2018 selon le Statec

Le coût de la vie augmente au Luxembourg, qui a connu en janvier un taux d’inflation annuel en hausse de 1,7% contre 1,1% un an plus tôt, a annoncé le Statec dans un communiqué paru ce vendredi. Qui dit janvier dit soldes. Alors comme tous les ans à ce moment-là, le prix des vêtements et des chaussures ont glissé de 15,4% par rapport à décembre. Voilà qui explique en partie le tassement de 0,64% de l’indice des prix à la consommation entre décembre et janvier. En revanche, ce mois de janvier 2017 a aussi rimé avec indexation. Et là, des hausses de prix conséquentes ont été relevées par le Statec comme chez le médecin où la consultation est montée de 9,2% et de 5,2% chez le kiné. Quant aux maisons de soins et de retraite, elles ont facturé 1,8% de plus qu’en décembre tout comme les banques.

L’or noir remonte

Les prix du pétrole ont aussi gonflé l’indice des prix à la consommation avec une hausse mensuelle de 3,4% et même de 13,2% sur douze mois. Cette tendance n’est pas prête de s’arrêter puisque l’inflation est attendue à 1,8% cette année, contre 0,3% seulement en 2016. Le Statec s’attend en effet à un impact haussier des prix pétroliers, une première en cinq ans. Pour 2018, l’inflation devrait ralentir à 1,6% selon le Statec qui prévoit la même année une nouvelle adaptation automatique des salaires et traitements. Outre les prix de l’or noir, l’inflation sous-jacente devrait remonter ce qui permettra à l’indice des prix à la consommation de rester sur la pente ascendante