LUXEMBOURG
LJ

Le Statec indique que les prix à la consommation ont baissé en décembre

L’indice des prix à la consommation national, calculé par le Statec, recule de 0,3% en décembre par rapport au mois précédent, indique l’institut dans un communiqué hier. Ce mouvement à la baisse s’explique par un ralentissement des produits pétroliers qui diminuent de 5,8%. Le taux d’inflation annuel baisse pour atteindre 1,9%.

Bonne nouvelle: pour les produits pétroliers la tendance à la baisse amorcée en novembre se confirme en décembre. Le prix du mazout de chauffage diminue de 12,3% en un mois. Les automobilistes doivent, eux, dépenser 6,5% de moins pour faire un plein de Diesel, et 6% de moins cette fois pour l’essence. Malgré les baisses de ces deux derniers mois, les prix de l’or noir dans le panier de l’indice sont supérieurs de 5,5% par rapport à décembre 2017.

Il est aussi moins cher de faire ses courses. Les prix dans le rayon alimentaire ont reculé de 0,7% en un mois, les fruits sortent du lot avec une baisse de 5,7%. En cette fin d’année, des mouvements saisonniers ont aussi une influence sur l’indice général. Ainsi, la hausse des prix des billets d’avion pour les fêtes de fin d’année (+7,9%) est contrecarrée par une baisse des prix pour les voyages à forfait (-2,9%), la part des premiers étant nettement moins importante dans le panier. Mais bonne nouvelle pour les voyageurs, les prix des billets d’avion sont inférieurs de 6,1% à ceux de décembre 2017.

Plus globalement, le taux annuel d’inflation recule de 2,3% en novembre à 1,9% en décembre 2018. Le taux annuel d’inflation sous-jacente se maintient à 1,7%, indique l’institut. L’indice général du mois de décembre exprimé en base 100 en 2015 se chiffre à 104.32 points. La moyenne semestrielle de l’indice raccordé à la base 1.1.1948 augmente et passe de 861.53 à 862.44 points. La prochaine indexation sera déclenchée lorsque la valeur de 873.94 sera atteinte. Pas pour tout de suite donc.