LUXEMBOURG
ELISABETH KIRSCH

L’été est leur saison de prédilection: les guêpes sont de sortie et il suffit de boire un verre ou de manger un bout à l’extérieur pour rapidement s’en rendre compte. Si de nombreuses personnes craignent l’insecte et sa piqûre, l’a.s.b.l. natur&ëmwelt tient à souligner que la guêpe n’est pas un nuisible et a son rôle à jouer dans l’environnement. Explications avec la conseillère en protection de la nature, Elisabeth Kirsch.

«Comme chaque animal, la guêpe a une utilité pour la nature. C’est un destructeur de nuisibles et de parasites parce que la guêpe nourrit ses larves avec des moustiques, mouches, chenilles et autres araignées. Elle a aussi une fonction sanitaire puisqu’elle élimine les fruits pourris tombés au sol et les restes de viande. N’oublions pas non plus que la guêpe se nourrit de nectar, elle a des fonctions pollinisatrices. Savez-vous par exemple que le lierre est presque exclusivement pollinisé par des guêpes? A la différence de l’abeille, la guêpe n’a pas de trompe et ne peut donc pas accéder à des fleurs où le nectar est profond.

Il est un fait que tout le monde aime les abeilles, beaucoup se disent que c’est chouette lorsqu’ils les voient butiner. Par contre, les gens ne sont pas au courant de l’utilité de la guêpe dans la nature. Ils pensent aussi que les guêpes sont agressives, mais ce n’est pas toujours le cas. Normalement, une guêpe est agressive uniquement à proximité de son nid et cela, pour en assurer la défense. Mais souvent, les gens sont nerveux de par la présence d’une guêpe. Ils font des gestes agités, ce qui provoque des piqûres car l’insecte se sent alors en danger. Il n’est donc pas conseillé de faire des gestes brusques ni de souffler sur une guêpe, cela la rend nerveuse car le CO2 est un signal d’alarme pour elle.

La guêpe a une façon de voler qui donne l’impression qu’elle est agressive. Mais il faut savoir qu’elle doit souvent changer de vitesse et de direction pour voir clairement et attraper des insectes en plein vol.

Pour éviter de se faire piquer, le plus important est d’essayer de rester calme. On peut ainsi remarquer que la guêpe n’est pas là pour nous attaquer mais pour chercher de la nourriture. Si une guêpe tourne autour de notre tête, je recommande de la pousser par des mouvements ralentis afin de l’écarter. Lors d’un repas à l’extérieur, essayez de ranger immédiatement les restes, couvrez les verres et les aliments pour ne pas attirer les guêpes. Je recommande aussi d’éviter les crèmes à forte odeur ou certains vêtements très amples dans lesquels les guêpes pourraient se faire attraper».

www.naturemwelt.lu