LUXEMBOURG
LJ

L’allaitement: question de vie ou de mort

A l’orée de la semaine mondiale de l’allaitement du 1er au 7 août, le Fonds des Nations unies pour l’enfance attire l’attention sur le fait que 78 millions de nouveaux-nés, soit trois sur cinq, ne sont pas allaités au sein dans l’heure qui suit leur naissance, ce qui augmente leur risque de décès et de maladies et réduit leur probabilité d’être allaités par la suite. La plupart de ces enfants naissent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, selon un rapport. Trop souvent, les mères dans ce pays ne recevraient pas le soutien nécessaire dans les premières minutes cruciales suivant la naissance, même de la part du personnel médical, selon l’UNICEF. Question de formation et de moyens donc.