LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

PostBox, 4G, nouveau nom pour LuxGSM: les prochains mois seront riches en changements

Après une année passée à la tête des P&T, Claude Strasser dresse un bilan et les perspectives futures pour le groupe. Il faut dire qu’aucun de ses trois métiers n’échappe aux évolutions de notre temps. Voilà aussi pourquoi les P&T affirment prendre le train en marche, et annoncent des nouveautés à venir.

Boîte à lettres digitale

La première s’appelle PostBox, et sera officiellement présenté à la Foire de printemps, le mois prochain. Cet outil permet de numériser sa boîte à lettres auprès des P&T, et d’accéder à l’ensemble de son courrier et de ses factures avec un seul login et un seul mot de passe. «Une telle plateforme n’existe nulle part ailleurs en Europe», insiste le directeur général. Le service devrait être proposé gratuitement, et financé par les fournisseurs des clients privés, qui par ailleurs devraient économiser en envois postaux. Une balle tirée sur le pied des P&T? «Certainement pas», assure Claude Strasser, qui y voit plutôt une «transformation du métier postal.»

Ce dernier est d’ailleurs encore en bonne posture au Grand-Duché, puisque le volume vient de connaître sa première baisse, de 2 à 3%. Comparé aux chutes de 20 à 30% enregistrées ailleurs en Europe, le Luxembourg s’en sort donc bien. «L’envoi des publicités, des journaux et surtout la croissance de la population font que la diminution n’est pas encore très sévère», commente le responsable. Ce dernier se montre cependant prudent pour l’avenir, et anticipe un plus gros déclin, notamment suite à celui des envois d’extraits bancaires, par exemple.

Une nouvelle marque

Du côté des télécommunications, «les évolutions technologiques nous obligent à moderniser l’infrastructure.» Fini donc, les câbles en cuivre et place à la fibre optique partout. D’autre part, de grands centres de données devraient voir le jour, pour offrir des services IT. L’investissement total s’élève à 1 milliard d’euros, et devrait être achevé à l’horizon 2020. Quant à la 4G, elle sera présentée à la Foire de Printemps. «Nous avons attendu pour avoir assez d’appareils compatibles sur le marché et suffisamment de couverture», appuie Claude Strasser. Autre nouveauté, la marque LuxGSM va disparaître, et le nouveau nom sera dévoilé en juin.

Le CCP remodelé

En interne, une cinquantaine d’embauches ont été réalisées cette année, dans le cadre de la nouvelle organisation, prévue en juillet. «Il s’agit d’une séparation fonctionnelle pour répondre aux normes.» Il faut dire que le Luxembourg fait figure d’exception en Europe, où les activités Postes & Télécommunications ont été éclatées dans la plupart des pays.

Enfin, dernier métier des P&T, l’activité bancaire souffre des taux historiquement bas. «À terme, nous aurons besoin de modèles économiques alternatifs, nous devrons évoluer», souligne le directeur général. Une banque complète? «Ce n’est pas notre modèle», répond-t-il d’emblée. Bref, le CCP va évoluer, mais il est encore trop tôt pour en déterminer l’orientation. Quant aux résultats annuels des P&T, là aussi, patience. Leur présentation est attendue prochainement.