LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

La ville de Porto se prête plutôt bien à un court séjour, le temps d’un weekend

Située à seulement deux heures de vol de Luxembourg, Porto offre tous les ingrédients d’un court séjour réussi: une petite ville facilement explorable à pied, des monuments variés, une offre gastronomique alléchante et un bord de mer tout proche.

Pas étonnant dès lors de croiser dans les ruelles de la Ribeira, le quartier pittoresque de la ville, des hordes de touristes qui dégainent l’appareil photo à tous vents. L’ubérisation de la cité est une réalité, mais rassurez-vous: Porto conserve une dimension humaine qui fait son charme.

Sur la rive sud du Douro, on se plaît à visiter les nombreuses caves du vin muté qui fait la réputation de la ville. Si les grandes marques telles que Sandeman, Porto Cruz ou encore Offley ont pignon sur rue, n’ayez pas peur de pousser la porte de plus petits producteurs qui proposent des dégustations conviviales simples, loin des écrans et autres «expériences sensorielles» proposées par les poids lourds du secteur.

Chez Vasques De Carvalho, la qualité et le grand âge des portos sont mis en avant. On découvre ainsi des vins qui se dégustent très bien à l’apéritif et d’autres, âgés de 20, 30 et même 40 ans qui trouvent plutôt leur place en fin de repas. Dans tous les cas, on trouve ici des flacons originaux et difficiles à dénicher chez nous.

Pour casser la croûte, le Mercado Gaia est un marché couvert qui réunit des artisans venus proposer des spécialités portugaises que l’on déguste au centre de la halle, attablés côte à côte en toute simplicité.

Architecture et littérature

Porto, ce sont aussi des trésors d’architecture comme le Palacio da Bolsa ou la cathédrale qui surplombe la vieille ville. Ne vous étonnez pas de voir une interminable file devant la librairie Lello: elle attire des bibliophiles du monde entier et est considérée comme la plus belle d’Europe, voire du monde avec son escalier en bois à double circonvolution. Mais sa renommée vient aussi de la saga Harry Potter. Son auteur, J.K. Rowling a en effet vécu à Porto au début des années 1990 et la librairie Lello lui aurait, dit-on, inspiré le décor de Poudlard. Il n’en fallait pas plus pour faire de ce lieu un lieu de passage pour les fans du sorcier aux lunettes rondes.

Plus au calme, la station balnéaire de Foz do Douro vous propose un bol d’iode à seulement quinze minutes de route du centre de Porto. Le phare de Felgueiras fait face à l’Atlantique et la puissance des vagues contre l’édifice est aussi vivifiante que relaxante. Le front de mer propose une balade longeant les belles plages de la ville, sur lesquelles on croise aussi bien des surfeurs en quête de sensations que des familles venues prendre un petit peu de bon temps. Si certains feront arrêt à l’aquarium de Porto pour y admirer des poissons, d’autres préfèreront faire quelques mètres de plus et s’arrêter au marché de poissons et fruits de mer pour y admirer les étals mais aussi déguster ces produits d’une fraîcheur et d’une qualité incomparables dans l’un des nombreux restaurants des alentours. La plupart disposent d’un grand barbecue sur leur terrasse où l’on peut ainsi admirer et profiter des effluves des mets grillés. Si le temps s’y prête, une petite baignade dans l’océan complètera à merveille un séjour mêlant culture, gastronomie et repos. Les ingrédients du bonheur somme toute.