LUXEMBOURG
AUDREY SOMNARD

Luxinnovation fête ce soir ses 35 ans d’existence

Luxinnovation est l’agence qui assure la promotion de l’innovation auprès des entreprises luxembourgeoises depuis 35 ans, un anniversaire célébré ce soir à l’Athénée de Luxembourg en présence de S.A.R le Grand-Duc Henri. Sa CEO, Sasha Baillie, fait le point sur le bilan et les défis à venir.

Que représente cet anniversaire pour Luxinnovation?

Sasha Baillie C’est une célébration de 35 ans d’innovation des entreprises au Luxembourg, des équipes qui ont accompagné l’agence tout au long de cette période.

Quels sont les défis futurs à relever?

Baillie Notre but est de soutenir tout type d’entreprise dans son processus d’innovation, et ceci dans tous les secteurs, des PME aux plus grandes structures, tout le monde est concerné. La digitalisation prend différentes formes. Ce qui importe aujourd’hui c’est la «data value chain», la valeur que représente les données récoltées par les entreprises.

C’est complexe pour elles, mais cela représente un énorme potentiel. Notre défi est donc d’accompagner les entreprises avec un suivi poussé, pour une économie 4.0 avec une captation des données en temps réel par exemple, ainsi que la personnalisation des produits, ce qui représente un grand enjeu aujourd’hui.

Vous êtes une entité semi-privée, comment vivez-vous de faire le lien entre le gouvernement et le secteur privé?

Baillie Nous sommes en effet un pont entre le cap donné par le gouvernement et les entreprises en étant sur le terrain avec elles. Notre position fait que nous pouvons remonter les opportunités et les obstacles auxquels font face les entreprises.

Nous devons transmettre le message que nous sommes là, comme un partenaire de confiance pour les entreprises, pour établir un dialogue et un échange: nous sommes là pour les aider à identifier leurs besoins et leurs opportunités.

Avez-vous aussi vos propres défis à relever en terme de digitalisation au sein de l’agence?

Baillie Notre équipe a beaucoup grandi ces dernières années, ce qui représente des défis d’organisation interne, avec un questionnement sur notre propre usage de la digitalisation. Il faut s’assurer d’une bonne communication interne et s’assurer de casser les silos qui pourraient exister, notamment avec des formations.

www.luxinnovation.lu