LUXEMBOURG
FABIENNE KOLBER

«A Plague Tale Innoncence» se déroule dans une France infestée par la peste noire et raconte l’histoire de deux enfants d’une famille noble, dont le destin est soudainement bouleversé

Leur vie paisible dans le domaine de leurs parents prend une fin tragique lors d’une visite imprévue d’agents de l’Inquisition. Ils doivent alors soudainement fuir leur domicile. Amicia et son plus jeune frère Hugo, qui souffre d’une maladie mystérieuse, vont désormais devoir se débrouiller seuls et trouver rapidement de l’aide.

Dans un gameplay surtout axé sur la furtivité, le joueur prend le rôle d’Amicia, qui doit dans un premier temps protéger et escorter son frère en lieu sûr. Il faudra se faufiler à travers de nombreux décors, en distrayant les ennemis qui se trouvent sur son chemin et parfois en résolvant des petits casse-têtes. Les enfants sont faibles, surtout au début du jeu, car mis à part son lance-pierre, la jeune fille n’a pas d’autre moyen pour se défendre. Cela change au fil du jeu, car elle apprendra de nouveaux moyens pour éliminer les ennemis souvent effrayants.

Il y a deux sortes d’ennemis dans le jeu. Les humains sont des brutes et peuvent tuer les enfants en un coup. Mais ils peuvent tout de même être facilement distraits, en jetant par exemple un pot ou une pierre sur certaines surfaces. Plus tard, il sera également possible de les attaquer de façon plus directe. Les rats sont encore plus terrifiants, car ils attaquent en masse et ne peuvent qu’être tenus à distance par une source de lumière.

Compagnons indispensables

Après quelques heures de jeu, Amicia apprendra ses premiers sorts d’alchimie qui l’aideront grandement. Des sorts tout simple comme le feu pourront être appris pour mieux faire face aux rats par exemple. Notre héroïne peut en plus améliorer son équipement comme son lance-pierre ou ses sorts sur un établi, qu’elle peut trouver à certains endroits. Tout cela nécessite toujours des matériaux qui peuvent être trouvés un peu partout dans le monde.

Amicia devra plus tard utiliser plusieurs sorts d’affilé pour s’en sortir et choisir entre ces derniers n’est par contre pas très intuitif. Surtout dans le feu de l’action, il faut agir rapidement et on risque de choisir le mauvais sort qui peut très vite nous coûter de précieux matériaux ou même la vie.

Les enfants rencontreront également d’autres alliés durant leur aventure. Ces personnages ont tous des capacités spécifiques qui peuvent aider Amicia et Hugo, en déverrouillant par exemple des portes, distrayant des ennemis ou aidant à résoudre des casse-têtes. La jeune héroïne peut même leur donner des ordres si nécessaire. Les compagnons sont normalement très utiles et obéissent bien, même s’ils nous bloquent parfois la vue ou n’arrivent pas à suivre et se font tuer derrière notre dos, ce qui résulte en un «game over».

Ambiance prenante

L’ambiance est ce qui rend ce jeu si inoubliable. Les enfants peuvent découvrir un lieu très beau et paisible, qui sera quelque temps après infesté par des rats et transformé en un vrai cauchemar. La souffrance des gens face à la peste et l’Inquisition est également très bien représentée dans le jeu. Les graphismes rendent en plus les nombreux lieux visités très beaux et détaillés. Le monde quant à lui est assez linéaire mais donne tout de même la possibilité d’être un peu exploré, pour y trouver plus de matériaux, de nombreux objets à collectionner et quelques secrets.

L’histoire reste prenante pendant la dizaine d’heures de jeu et on s’attache vite à la plupart des personnages qui sont variés et intéressants. Le jeu arrive également très bien à balancer les nombreux moments très intenses et les quelques moments de répit, qui nous donnent aussi la possibilité d’en apprendre plus sur nos compagnons.

«A Plague Tale» est une petite perle rare, qui brille surtout grâce à son histoire, ses personnages et son atmosphère. Les moments furtifs sont intenses et parfois un peu frustrants, mais en général, il s’agit d’un titre très unique qui vaut vraiment la peine d’être essayé.

Testé sur PS4 et disponible sur PS4, Xbox One et PC pour environ 49,99 euros.