LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Coup d’œil sur les opportunités d’investissement

En matière de placements, un investisseur n’est pas l’autre et tant sa situation personnelle que son aversion au risque sont des éléments déterminants dans le choix des solutions qui se présentent à lui. Nous avons demandé à quelques banques de la place quels produits répondent à un capital de 250.000 euros à investir.  

Raiffeisen | Des solutions à la carte

En matière de placements, Raiffeisen dispose d’une palette de formules de conseil selon le profil et les attentes des clients. R-Invest est une offre de conseil à la demande, idéale pour un investissement ponctuel. R-Conseil permet un conseil régulier et proactif, avec un seuil d’entrée à 125.000 euros. Idem pour R-Gestion, qui consiste en une offre de gestion discrétionnaire par fonds. Dans ces trois cas de figure, le client dispose d’un conseiller attitré et d’un accès à la «hotline de l’investisseur».

Raiffeisen dispose aussi d’une sélection de fonds «Best of». En cinq étapes, la banque retient les fonds de placements qu’elle juge comme étant les meilleurs par rapport à des critères simples et cela, de la part d’un fournisseur d’informations indépendant et impartial, affirme-t-elle.

www.raiffeisen.lu  

Photo: Editpress - Lëtzebuerger Journal
Photo: Editpress

KBL epb | A chaque compartiment son profil

Avec les compartiments «Strategic» de sa Sicav Rivertree Fd, KBL epb entend proposer une solution sur-mesure à chaque investisseur, en fonction de ses attentes et de son horizon d’investissement. Quatre stratégies sont proposées à savoir «Conservative» avec 15% investis en actions et le reste en produits de taux et en liquidités. La stratégie «Defensive» mise sur un quart investis en actions et ¾ en produits de taux et liquidités. Quant à l’approche «Balanced», elle propose un pivot 50-50 entre les deux catégories. Enfin, en choisissant «Dynamic», l’investisseur opte pour un mix entre 70% d’actions et 30% en produits de taux et liquidités.

«Le niveau de poids en actions est un pivot de référence», précise Lionel Balle, «Head of Fixed Income» chez KBL epb. Et dans un contexte de perspectives moroses sur le marché obligataire des clients toujours à la recherche de rendement, le profil qui depuis 2017 a le plus de croissance dans les actifs, c’est le “Balanced”», pointe le responsable. Celui-ci précise que les compartiments mobilisent l’ensemble des compétences du Groupe KBL epb, avec donc une vision élargie quant à l’appréhension du marché et représente une solution totalement transparente pour ses clients.

www.kbl.lu