DUDELANGE
CK

Près d’un salarié sur cinq en moins chez John Zink

John Zink International Luxembourg a annoncé vendredi à ses salariés l’ouverture d’un plan social. Il concernerait 54 des 320 collaborateurs de l’entreprise américaine. Celle-ci fabrique des pièces pour l’industrie et cible particulièrement les raffineries de pétrole. «On aura besoin d’une série d’éclaircissements avant la négociation du plan social», a fait savoir Jean-Claude Bernardini de l’OGBL.

Pas de signes avant-coureurs

Le syndicat rencontre ce mardi la direction pour une première réunion d’information. Il attend des précisions quant aux raisons du plan, au nombre de personnes concernées et aux modalités de sa mise en œuvre. L’OGBL précise par ailleurs qu’elle mène ces derniers mois des négociations pour le renouvellement de la convention collective de John Zink et «il n’a jamais été question de plan social ou de licenciement», insiste Jean-Claude Bernardini qui se dit «fortement étonné» de la décision de la direction.