LUXEMBOURG
LJ

Ce dimanche est placé sous le signe de la Journée du patrimoine mondial

Pour la première fois, le Luxembourg participe ce dimanche à la Journée du patrimoine mondial avec un vaste programme culturel permettant à tout intéressé de découvrir les joyaux du patrimoine du Grand-Duché.

En fond de toile de cette première participation à l‘événement célébré en 2005 en Allemagne d‘abord et rejoint entretemps par de nombreux pays: le 25e anniversaire de l’inscription de «Luxembourg, vieux quartiers et fortification» au registre du patrimoine mondial de l’Unesco.

Le film Luxembourg#yourworldheritage réalisé pour la Commission luxembourgeoise pour la coopération avec l’Unesco visible sur www.youtube.com et www.unesco.lu donnera l‘envie des plus belles découvertes au cours de la journée.

Les parcours Unesco dans la capitale

Les trois parcours Unesco à travers la zone «Luxembourg, vieux quartiers et fortifications» (consultables sur izi.travel, une application téléchargeable sur App Store et Google Play), peuvent être explorés de façon individuelle avec audioguide, même en temps de confinement partiel. Commentés par des textes explicatifs (en français, allemand, anglais, luxembourgeois et néerlandais) et illustrés par des images et par le son, ces itinéraires peuvent être facilement téléchargés sur votre smartphone.

Puis il y à l’Unesco Promenade, une promenade découverte à pied de 2,5 km vous amène vers les plus beaux sites de la vieille ville et l’Unesco Bike Tour, un circuit pour cyclotouristes peut être par parcouru en bicyclette privée ou vélo loué à une des stations Vel’Oh!. Sur 9,5 km, le parcours mène à travers la vallée de la Pétrusse, Grund, Clausen, Pfaffenthal et les parcs de la ville haute. N‘oubliez pas de faire un crochet en direction de la copie de «l’Arche de Palmyre» installée dans la cour de neimënster.

A aussi été créée l’Unesco-Visite pour tous, un parcours de 1,9 km est spécifiquement dédié aux visiteurs avec landaus et aux personnes souffrant d’un handicap physique ou présentant des déficiences visuelles. Le même itinéraire peut également être suivi en langage facile. L’application izi.travel peut être téléchargée sur App Store et Google Play.

On peut aussi se rendre au «Parc Dräi Eechelen», riche d‘une nouvelle oeuvre «L‘ordre présent est le désordre du futur» de Ian Hamilton, installation labellisée «25 ans Lëtzebuerg patrimoine mondial».

Rappelons par ailleurs que le «Lëtzebuerg City Museum» vient de rouvrir. C’est l’occasion de visiter l’Unesco Visitor Center qui est accessible pour tous: 14, rue du Saint-Esprit (10.00 à 18.00). Retrouvez sur www.patrimoinemonidal.lu le catalogue de 365 cartes postales anciennes numérisées présentant les plus belles vues de «Luxembourg, vieux quartiers et fortification». Ce projet a été labellisé à son tour «25 ans Lëtzebuerg patrimoine mondial».

A ne pas rater: Clervaux et Echternach

L’exposition «The Family of man» conçue par Edward Steichen a été inscrite en 2003 par l‘Unesco au registre du patrimoine «mémoire du monde». La collection rassemble 503 photos de 273 photographes originaires de 68 pays différents. Elle peut être visitée au château de Clervaux (12.00 à 18.00). L’entrée est gratuite.

A ne pas oublier: la procession dansante d’Echternach a été inscrite en 2010 par l’Unesco sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité et qui n‘a malheureusement pas pu se passer cette année le Mardi de Pentecôte en raison du Covid-19.

Le Visitor Center sur la procession dansante est installé dans une des cours couvertes de la basilique. Il est accessible pour tous. Le visiteur y découvre de grands tableaux, images et textes historiques (de 9.00 à 19.00.

Dans la cour de l’ancienne abbaye se situe le musée de l’abbaye. Les collections sont à accessibles pour tous. Le musée est dédié à l’histoire de l’ancien scriptorium de l’abbaye (10.00 à 12.00 et 14.00 à 17.00).

Retrouvez l’inventaire du patrimoine culturel immatériel luxembourgeois sur www.iki.lu