BOULOGNE-SUR-MER
CATHERINE KURZAWA

Nausicaa double sa superficie avec le plus grand aquarium d’Europe

C’est un projet d’envergure que le Centre National de la Mer Nausicaa à Boulogne-sur-Mer, près de Calais, a concrétisé au printemps dernier: l’ouverture d’un nouveau parcours de visite doté d’un grand bassin de 10.000 m3 d’eau, ce qui en fait le plus grand aquarium d’Europe.

Pourtant, sa source d’inspiration est plus lointaine: il s’agit de l’île de Malpelo, située dans le Pacifique, à 500 km des côtes colombiennes. Ses fonds de 4.000 mètres de profondeurs renferment des milieux naturels très différents, ce qui en fait un refuge pour des espèces qui ne se côtoient pas forcément ailleurs. Un constat également visible à Nausicaa où les visiteurs peuvent s’étonner de voir les bancs de sardines nager tranquillement sans être dévorés par l’un des nombreux requins qui peuplent le bassin.

Celui-ci est doté d’une série de points d’observation: une grande faille de 7 mètres de hauteur mais aussi un tunnel de 18 mètres de long, qui immerge
les visiteurs en haute mer sous un ballet de raies et de requins.

Le parcours se poursuit ensuite dans ce qui s’apparente à une salle de cinéma. Des gradins font face à un immense écran, qui s’avère en fait être une baie de l’aquarium: elle mesure 20 mètres de large et 5 mètres de hauteur. Grâce à ce point de vue à la fois grandiose et unique, les visiteurs peuvent observer tranquillement le comportement des hôtes, à travers une vitre de 38 cm d’épaisseur.

Une vue sur l’envers du décor

Au total, le grand bassin s’étend sur 60 mètres de long, 35 mètres de large et 8 mètres de profondeur. Des dimensions plus faciles à assimiler une fois la remontée en ascenseur réalisée: il est en effet possible d’observer l’envers du décor, la taille mais aussi la logistique et la technique entourant le bassin à la lumière du jour. Si les visiteurs en ont littéralement plein la vue, le centre reste sur ses fondamentaux pédagogiques avec un accent porté sur les relations entre l’Homme et la Mer. Des explications didactiques aux présentations des différentes espèces de requins, tout est pensé pour comprendre et apprendre et cela, à tous les âges puisque les plus petits bénéficient aussi d’explications adaptées. Signe des temps, des écrans complètent le parcours et apportent leur lot d’animations.

Quant à l’exposition existante, elle conserve son parcours toujours aussi diversifié que dépaysant. Du cylindre des méduses à la mangrove, les visiteurs voyagent à travers les mers du globe à la rencontre de la flore et de la faune. On se plaît à observer le corail et à distinguer les habitants du lagon
sans oublier les reptiles de la forêt tropicale.

Les lions de mer, les manchots du Cap et le bassin tactile complètent une visite aussi divertissante qu’instructive. En 27 ans d’activité, Nausicaa a accueilli 16 millions de visiteurs dont 30% venus de l’extérieur de la France. L’aquarium est le site touristique le plus visité au nord de Paris, après le parc Astérix selon ses dirigeants. Le nouveau bassin et son parcours représentent un investissement de 70 millions d’euros, un montant équivalent aux retombées économiques attendues au terme de la première année d’opérations. Plus d’un million de visiteurs sont attendus jusqu’en mai 2019 dans cet aquarium qui figure désormais parmi les cinq plus grands au monde.


www.nausicaa.fr