VLADIMIR SOKOLOV

Ce mardi 6 juin est la Journée de la langue russe. Organisée par l’ONU, elle vise à promouvoir cette langue à travers le monde entier. Au Grand-Duché, le Centre culturel et scientifique de Russie à Luxembourg promeut la culture et la langue russe. Son directeur Vladimir Sokolov nous en dit davantage sur cette langue et son importance.

«Apprendre la langue russe, c’est apprendre la 6ème langue la plus parlée au monde! Avec près de 300 millions de locuteurs, la langue russe fait partie du top 10 et on croise des russophones partout à travers le monde. C’est aussi partir à la découverte d’un continent: vous rêvez de partir à l’aventure à travers le plus grand pays du monde et les pays avoisinants? L’apprentissage du russe sera la première ligne de votre guide de survie. Apprendre le russe, c’est s’immerger dans une culture riche: la Russie a donné au monde nombre de compositeurs, musiciens, auteurs, peintres, et artistes en tous genres. Apprendre le russe, c’est se donner les moyens d‘appréhender tout un pan de la culture mondiale d’un angle nouveau. C’est également découvrir une logique intellectuelle tout à fait différente: se lancer dans un défi qui ouvre l‘accès à une langue riche et belle élargira votre façon de penser et votre regard sur le monde. La langue russe, c’est avoir la ligne qui fait la différence sur un CV! Soyez le profil qui sort du lot, celui qui ne craint pas de se lancer dans l’apprentissage laborieux de la langue russe pour en découvrir la beauté! C’est par ailleurs se donner la possibilité de s’intégrer à un marché économique en expansion: la Russie fait partie des vingt premières puissances économiques mondiales, et constitue un marché en croissance. Elle offre donc un grand nombre d’opportunités d’emploi et de business. C’est prendre une longueur d’avance sur le marché du travail international: le russe est utilisé dans de nombreux domaines, et est langue officielle dans nombreuses organisations internationales. En outre, c’est partir à la découverte d’un caractère qui déroute et qui charme: l’âme russe ou le feu sous la glace. Enfin, c’est apprendre une langue séduisante: les femmes slaves sont parmi les plus belles du monde et nul ne peut rester insensible à la mélodie de la langue russe. 

Avec l’accroissement du potentiel économique de la Russie, de plus en plus de personnes apprennent la langue de Pouchkine. Ceci est notamment le cas parmi les futurs économistes, managers, juristes et chez les étudiants orientés vers les professions artistiques. Dans le domaine académique, il faut souligner le partenariat entre les facultés juridiques de l’École des hautes études en sciences économiques et l’Académie de médecine d’Omsk avec l’Université de Luxembourg. Le 2 juillet 2013 un nouvel Accord de coopération a été signé avec l’Université d’Etat de la Région Tambov. Le Centre de Russie pour la science et la culture au Luxembourg emploie beaucoup d’efforts à la promotion de la culture au Grand-Duché en organisant expositions, concerts, projections de films, conférences, séminaires et tables rondes etc. L’enseignement de la langue russe représente une activité importante avec plus de 60 étudiants que réunissent nos cours de russe chaque année scolaire.»