ETTELBRUCK/LUXEMBOURG
CK

120 jeunes en formation pendant les vacances de Pâques pour préparer leur DAP

Si les congés scolaires sont généralement l’occasion pour les étudiants de s’octroyer un peu de repos, ils peuvent aussi servir à renforcer leurs acquis. C’est en tout cas le point de vue de la Chambre des Métiers, la Fédération des Artisans et les Centres de Compétences de l’Artisanat qui organisent depuis le 10 avril des formations de renforcement des compétences pratiques à l’attention des apprentis électriciens et installateurs chauffage-sanitaire. Elles ciblent à la fois les candidats ayant déjà écoué au Projet Intégré Final (PIF) et ceux préparant leur Diplôme d’aptitude professionnelle (DAP).

Au total, 120 jeunes apprentis en 3ème année de DAP suivent des formations pendant les deux semaines de vacances et cela, à la fois au CNFPC d’Ettelbruck que dans les ateliers des Centres de Compétences de l’Artisanat de Contern et de Bascharage.

L’accent porté sur la pratique

L’objectif affiché est clair: renforcer et compléter la préparation à la partie pratique du diplôme en créant deux formations «résolument tournées vers la pratique», indique le communiqué de presse des organisateurs. Ceux-ci entendent soutenir et motiver les participants à l’examen de fin d’année. Et si la participation à ces formations est obligatoire, elles sont entièrement prises en charge par le Centre de Formation Génie Technique, précise le directeur des Centres de Compétences, Marc Ant.

Et si à première vue la ligne d’arrivée de cette démarche consiste en l’obtention du diplôme d’aptitude professionnelle (DAP), le Service de la formation professionnelle du MENJE et les partenaires initiaux comptent bien réitérer l’initiative pour «mettre en place dès la rentrée 2917 un dispositif structuré destiné à offrir un suivi personnalisé pratique aux apprentis». Quant à savoir s’il s’agira d’un programme complémentaire donné dans les écoles ou de formations ponctuelles durant les vacances, Marc Ant avoue que «cette question reste à être discutée avec le Ministère de l’Education Nationale».