LUXEMBOURG
ALLAN COLAS

«DC Lego Super Villains» reprend toute la magie et l’atmosphère des jeux Lego combiné avec l’univers fantastique et déjanté de DC comics

Cette fois-ci, ce n’est pas un héros que le joueur contrôle, mais les méchants de l’univers de DC. On y retrouve les grands classiques tels que le Joker, Harley Quinn, Capitaine Boomerang, Deadshot et une multitude d’autres, avec chacun ses propres facultés et personnalité.

Une histoire atypique

L’histoire est inspirée des comics DC où un groupe de héros appelé le Justice Syndicate, venu d’un univers parallèle, se téléporte sur terre et emprisonne leur contre-partie, la Justice League. Le Justice Syndicate faisant semblant d’être venu sur cette Terre pour en aider ses habitants n’aura pas pensé à ses super vilains qui ne tolèreront pas qu’il y ait des méchants plus méchants qu’eux. Les super vilains vont donc tout faire pour mettre à jour le vrai visage du Justice Syndicate et de les renvoyer dans l’univers d’où ils sont venus et en même temps sauver la Justice League.

La manière de jouer est similaire aux autres jeux vidéos Lego. Chaque mission se fait par groupe de 4 personnages, qui chacun possèdent leurs propres talents et pouvoirs que le joueur devra savoir utiliser pour résoudre les puzzles et énigmes qui lui seront posées.

De plus, au début du jeu, le joueur peut créer son propre vilain, qui au fur et à mesure du jeu gagnera de nouveaux pouvoirs et qui seront importants lors de certains passages dans les missions. On retrouvera aussi le système de collecte de pièces Lego, qui serviront a débloquer des secrets. Bien qu’il s’agisse d’un jeu de super vilains, le joueur aura aussi la possibilité de débloquer un grand nombre de super héros. Il y a une tonne de personnages dans ce jeu, et ils n’ont oublié personne. Avec DC, on a toujours le sentiment que les méchants de Batman prennent le dessus sur les antagonistes des autres héros. Il est même très plaisant de voir que les développeurs ont introduit des personnages qu’on a jamais vus dans d’autres médias. TT Games s’est assuré de mettre en avant certains méchants qui, normalement, n’obtiennent pas le prestige qu’ils méritent. On retrouvera par exemple, tout un niveau sous l’eau avec Black Manta, le vilain principal des comics d’Aquaman.

Un clin d’oeil aux fans

Une grande particularité de Lego DC Super Villains est le doublage. Les connaisseurs et grands fans des anciennes séries animées reconnaîtront les voix de Mark Hamill et Kevin Conroy dans leurs célèbres rôles de Joker et Batman.

Il n’ a pas qu’eux, mais aussi Susan Eisenberg qui interprète Wonder Woman de la série animée Justice League et Greg Cipes, qui a doublé Beast Boy de la série originale Teen Titans.

Tant de gens formidables sont revenus pour jouer les rôles qu’ils incarnaient dans les séries animées. TT Games à grâce à ça réussi à apporter un soupçon de nostalgie à ce jeu, pour autant qu’on connaisse ces anciennes séries.