MONTRÉAL
PAR MATTHIEU CHAREST (LES AFFAIRES, CANADA)

Effenco réduit la soif en carburants des véhicules lourds

En développement, Effenco pourrait bientôt voir sa notoriété monter en flèche. L’entreprise de Montréal a mis au point un système qui réduit jusqu’à 25 % la consommation de carburant des véhicules lourds, et par le fait même, les émissions de gaz à effet de serre. Effenco propose d’intégrer sa technologie hybride «Stop-Start» aux véhicules dits «vocationnels» et logistiques.

D’abord, elle récupère l’énergie cinétique générée par le freinage. Puis, lorsque le camion s’immobilise, le moteur est coupé, mais les systèmes accessoires restent en état de marche (un compacteur à déchets, par exemple). Les économies de carburant, de 15 à 25%, ainsi que l’augmentation de la fiabilité (la réduction de la consommation de diesel ralentit l’encrassement du moteur), permettent de rentabiliser l’investissement, explique l’équipe d’Effenco.

Alors que chaque système coûte environ 30.000 $ CA, «l’implantation de notre système devient rentable entre 18 mois et cinq ans après l’installation», estime Benoit Lacroix, cofondateur et vice-président, ventes et marketing.

À New York, la canadienne en est à l’étape des derniers tests sur son système. Puisque la Ville à elle seule remplace plus de 300 camions par an, décrocher un contrat pourrait représenter gros, très gros, et pour la PME montréalaise, et pour la lutte aux changements climatiques.

Pour plus d’informations: www.effenco.com/accueil

www.solutionsandco.org