LUXEMBOURG
CK

Les banques luxembourgeoises n’ont pas atteint la maturité numérique, selon Deloitte

Les banques luxembourgeoises ont une maturité numérique inférieure à la moyenne européenne, renseigne une étude de Deloitte publiée hier. Selon le «EMEA Digital Banking Maturity Survey», le Luxembourg se situerait plutôt parmi les suiveurs que les meneurs dans le domaine des services bancaires numériques.

«Les banques luxembourgeoises ont une marge de développement pour offrir à leurs clients une expérience bancaire numérique complète», a commenté dans un communiqué Pascal Martino, «Partner» et «Banking leader» chez Deloitte Luxembourg.

«Nous encourageons les acteurs locaux à revoir leurs stratégies numériques afin de satisfaire l’appétit croissant des consommateurs numériques», a-t-il ajouté.

Changements en cascade

L’étude a analysé les compétences numériques et la situation de marché de 238 banques et dix fintech dans 38 pays. De clients mystères qui ouvrent un compte et relèvent les fonctionnalités à l’interrogation de 8.000 clients des banques scrutées, Deloitte a pris le pouls d’un secteur en plein bouleversement. Car entre la pression règlementaire, digitale et technologique, nombreux sont les changements auxquels les institutions financières sont confrontées.


www.deloitte.lu