LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Son bénéfice net chute de 10% dans un contexte particulier

ING Luxembourg a signé un bénéfice net de 48 millions d’euros au premier semestre, 10% inférieur à celui enregistré au 30 juin 2015 selon des chiffres communiqués ce vendredi. La banque au lion explique cette baisse par l’arrivée de nouveaux coûts règlementaires, à hauteur de 4,1 millions d’euros alors qu’ils étaient nuls douze mois plus tôt. Mais ce n’est pas tout: l’environnement reste difficile pour l’activité bancaire, avec des taux bas voire négatifs.

L’institution financière a tout de même rencontré une activité commerciale robuste: les encours clients ont progressé de 14%, les dépôts-titres ont gonflé de 32% et l’activité crédits a bondi de 16%, avec un impact visible sur son ratio «loan to deposit» qui est passé de 39% à 48%. Néanmoins, les dépôts en espèces se sont tassés de 6% et au final, les revenus de la banque ont limité leur croissance à 1,6%.

La banque des entreprises tire son épingle du jeu

Métier par métier, il apparaît que la banque des entreprises («Wholesale Banking») a le mieux tiré son épingle du jeu, avec un résultat légèrement supérieur aux attentes: l’activité commerciale a en effet compensé l’impact des taux négatifs sur la marge du groupe. Ainsi, les transactions de paiements ont crû de 30% tandis que les ouvertures de nouveaux comptes ont avancé de 4%

En revanche, l’activité de banque privée a signé un résultat en baisse, pénalisé par la baisse généralisée des volumes transactionnels dans la foulée du vote du Brexit.

Quant à la banque de détail, son résultat a été affecté par la constitution d’un fonds de garantie des dépôts qui a entraîné la comptabilisation de l’ensemble des coûts règlementaires pour 2016 selon un communiqué de la banque. Les revenus d’ING Luxembourg se sont néanmoins maintenus à un niveau similaire à celui du premier semestre 2015, aidés par la hausse de l’activité des crédits.

Déménagement imminent

Dans son communiqué, la banque ne donne aucune perspective pour le reste de l’exercice en cours. Après l’arrivée de sa nouvelle CEO le mois dernier, Colette Dierick, ING Luxembourg s’apprête à emménager, d’ici à la fin de l’année, dans son nouveau siège du bâtiment Kons, situé face à la gare de Luxembourg. Au premier semestre, la banque s’est par ailleurs distingué en remportant une fois de plus le titre «Great Place to Work Luxembourg», avec une sixième place au classement général. La 11ème édition de l’ING Night Marathon en mai a attiré plus de 12.000 coureurs et 100.000 spectateurs. Dans un registre culturel, notons l’exposition de photographies «ING Unseen Talent Award» à Neimënster.