LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

En difficultés face à l’impact du Covid-19, les PME cherchent des créanciers

La plateforme de financement participatif pour entreprises Edebex ressent l’impact de la crise du coronavirus. En une semaine à peine, la demande des PME pour y trouver des créanciers a gonflé de 25%, au dire de son co-fondateur David Van der Looven. „«C’est la première semaine où on voit les conséquences des mesures du Covid-19», confie l’entrepreneur au «Journal». «Et je crains que la vraie demande va arriver la semaine prochaine et au-delà, car les entreprises sont en train de se réorganiser».

Edebex propose depuis 2014 aux PME à la recherche de liquidités de vendre leurs factures sur sa plateforme à d’autres entreprises dont la trésorerie bien remplie se retrouve pénalisée par le contexte des taux bas. Pour les premières, l’outil permet donc de trouver des fonds pour poursuivre leurs activités et pour les secondes, un assureur crédit assure le risque et le rendement annualisé annoncé fluctue autour de 5% à 6%, promet Edebex.

L’entreprise constate actuellement les difficultés rencontrées par les PME dans un contexte où les revenus sont en train de diminuer tandis que les coûts, eux, demeurent. «Par exemple, les salariés travaillent depuis leur maison mais pendant ce temps-là, la société doit continuer à payer le loyer des bureaux», illustre David Van der Looven.

Appel aux Etats

Dans ce contexte particulier, l’outil rencontre deux difficultés: une réduction des garanties de la part de l’assureur-crédit partenaire et une hausse de la demande en rendement de la part des créanciers compte-tenu du risque accru de paiement tardif voire de non-paiement.

Voilà pourquoi Edebex demande aux gouvernements des pays dans lesquels il opère de se porter garant des factures vendues par les PME sur sa plateforme. «Quand on a une facture, cela signifie qu’on a livré une prestation ou des marchandises. C’est donc le soutien d’une activité réelle en période de crise», argumente David Van der Looven.

Il revendique un rythme de financement compris entre 1 et 2 millions d’euros par mois au Luxembourg. Edebex opère également en Belgique, en France, aux Pays-Bas et au Portugal. L’organisation affirme avoir soutenu entre 2.000 et 2.500 sociétés depuis ses débuts en 2014.

www.edebex.com