LUXEMBOURG
AUDREY SOMNARD

Les agences matrimoniales traditionnelles résistent face aux applications

Claudia Neumeister a lancé en avril 2017 luxdates.lu, un site de rencontres à l’ancienne, où la fondatrice s’occupe de «matcher» les couples elle-même. A contre-courant des réseaux sociaux et autres algorithmes, elle vante une méthode éprouvée pour des célibataires qui ont réellement envie de s’engager.

Claudia Neumeister se porte garante de ses clients, qu’elle rencontre tous personnellement Photo: Editpress/Julien Garroy - Lëtzebuerger Journal
Claudia Neumeister se porte garante de ses clients, qu’elle rencontre tous personnellement Photo: Editpress/Julien Garroy

Quelle est votre méthode?

CLAUDIA NEUMEISTER J’étais dans les ressources humaines, et j’ai décidé à 50 ans de faire un changement de vie. J’avais fait office de match maker pour tous mes amis, pourquoi pas le faire professionnellement! Je me suis mariée à 48 ans et j’ai donc une longue expérience en tant que célibataire. J’ai vécu tout ce parcours du combattant, me faire poser un lapin etc. Mais j’ai quand même rencontré pas mal d’hommes intéressants qui sont sur le marché et je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire. On pense toujours connaître tout le monde au Luxembourg, mais tout le monde évolue dans des cercles plus ou moins fermés, mon but est de faire rencontrer des personnes qui ne se seraient jamais rencontrées autrement.

Qu’apportez-vous que les applications de rencontre n’ont pas?

NEUMEISTER Une expérience a été menée avec des gens qu’on a envoyé dans un supermarché acheter un pot de confiture. Ceux qui avaient trop de choix dans les étalages sont pour la plupart repartis bredouille, tandis que ceux qui avaient un choix restreint ont pris une décision. Les applications de rencontre représentent un choix qui paraît infini, et la sélection prend beaucoup de temps. Au début je pensais toucher uniquement les plus de 40 ans, ceux qui sont peut-être moins enclins à utiliser ces applications, mais des clients plus jeunes se sont aussi tournés vers moi. Ces applications déshumanisent les relations humaines, à la moindre erreur on zappe, on hésite pas à ne plus parler à la personne, chose qu’on ne ferait jamais dans la vraie vie, c’est très violent. Et puis je suis garante de mes clients, pour les femmes cet aspect est aussi très important, elles ne rencontrent que des gens que je connais personnellement.

Pourquoi est-ce devenu si difficile de rencontrer quelqu’un de façon plus traditionnelle?

NEUMEISTER Les méthodes classiques pour rencontrer du monde ne marche plus vraiment. Au Luxembourg surtout où les gens viennent pour travailler, mais il est devenu difficile de démarrer une relation sur le lieu de travail. En vieillissant, on ne fréquente plus que des couples mariés. Les filles sortent en groupe, mais il n’y a rien de plus intimidant pour un homme, c’est impossible pour eux d’aborder quelqu’un dans ces conditions.

Que conseillez-vous pour les célibataires qui recherchent une relation?

NEUMEISTER Je conseille toujours de s’engager dans de nouvelles activités, de sortir de sa zone de confort. Un cours de yoga, de danse, aller à des matchs de football ou de rugby, si vous aimez lire démarrer un club de lecture, il y a beaucoup de possibilités. Mais cela prend du temps et demande du travail. Typiquement les femmes dans la vingtaine pensent que personne n’est assez bien pour elles, puis elles passent leur trentaine à se focaliser sur leur carrière, puis vient 36 ans et il est devenu difficile de rencontrer de nouvelles personnes.

Quels sont vos critères pour faire rencontrer deux personnes?

NEUMEISTER J’ai une base de données qui comporte entre 50 et 100 personnes, mais je ne prends que des personnes qui sont émotionnellement disponibles. Ce qui est important de prendre en compte c’est un milieu socio économique similaire, des perspectives d’avenir, des valeurs (famille etc), et d’avoir la même énergie. Les opposés s’attirent mais pas nécessairement pour le long terme.

Votre ticket d’entrée de 3.400 euros par an est assez élevé, le prix à payer pour trouver l’âme soeur?

NEUMEISTER La sélection par le prix montre la détermination des personnes. Je rejette un tiers des demandes car ces personnes ont des demandes trop spécifiques ou elles sont trop fermées pour rencontrer quelqu’un, je ne peux rien faire dans ce cas.

www.luxdates.lu