LUXEMBOURGFABIENNE KOLBER

Joué pour Vous: Tokyo Twilight Ghost Hunters (PSVita, PS3)

Dans «Tokyo Twilight Ghost Hunters, jeu mélangeant «visual novel» et RPG avec des combats stratégiques, un groupe se nommant les «Gate Keepers» va s’occuper d’esprits qui hantent des personnes au quotidien. Le protagoniste, tout comme quelques autres lycéens vont vite découvrir leur nouveau pouvoir qui leur permet de voir et de combattre des fantômes, tout en travaillant incognito pour un magazine traitant de sujets occultes. Les «Gate Keepers» devront non seulement enquêter sur ces faits mystérieux et aider les victimes menacées par ces esprits, mais également s’en débarrasser une fois pour toutes.

Manque d’explications

Comme dans toute «visual novel» qui se respecte, la plupart du temps sera passé à suivre l’histoire et les nombreux dialogues, parfois un peu plats. Le joueur pourra aussi, à certaines occasions, interagir avec d’autres personnages par le biais d’une roue, présentant les émotions et les gestes qu’il faudra choisir avec soin si l’on ne souhaite pas que le protagoniste se ridiculise. Ce système n’est pas mal, mais certaines réactions ne sont tout simplement pas prévisibles et rien n’est clairement expliqué au début du jeu.

Les «Gate Keepers» vont aussi se lancer au combat qui se fait sur une sorte de carte, où le joueur devra prendre le contrôle de chacun des personnages et diriger leurs actions. Chaque personnage dispose d’attaques et d’attributs différents, qu’il faudra prendre en compte et qui pourront aussi être améliorés lors des missions secondaires ou mini jeux entre autres.

En se montrant stratégique et en faisant bonne utilisation des pièges et autres objets mis à disposition avant la bataille, il faudra coincer et vaincre l’ennemi principal pour en sortir vainqueur.

Comme à la télé

Le jeu est structuré comme une série télévisée japonaise, avec un générique au début et à la fin, ce qui donne au début un petit côté charmant au jeu, mais la même structure se répète sans cesse et finit par laisser le joueur plutôt indifférent.

Ce qui ne manque par contre pas au titre, c’est du style. Que ce soient les nombreux menus, la musique ou même le style graphique des personnages, la présentation est vraiment remarquable. En même temps, que ce soit sur PS3 ou PS Vita, les graphismes qui superposent des personnages animés sur des photographies qui servent d’arrière-plan, sont tout aussi splendides.

«Tokyo Twilight Ghost Hunters» est un titre qui essaie de faire souffler un nouveau vent dans le monde des «visuals novels», avec un système de combat plutôt unique mais difficile à maîtriser, et un style vraiment très unique. Malheureusement, on se lasse vraiment très vite de l’histoire et le manque d’explications rend l’expérience parfois exaspérante.