LUXEMBOURG
LJ

Lancement du premier microsatellite à haute performance produit et assemblé au Luxembourg

Le microsatellite de l’ESAIL destiné à suivre les navires dans le monde entier - développé dans le cadre du programme de projets de partenariat de l’ESA - a été lancé mercredi soir à bord d’un Arianespace Vega depuis le port spatial européen de Kourou, en Guyane française. ESAIL est le premier satellite de ce type produit et assemblé au Luxembourg par la société LuxSpace, impliquant un grand nombre de petites et moyennes entreprises européennes, avec le soutien de l’Agence spatiale luxembourgeoise et d’autres États membres de l’ESA.
ESAIL était l’un des 53 satellites de l’adaptateur de covoiturage d’Arianespace pour le service de mission des petits satellites et a été déployé sur une orbite héliosynchrone à une altitude de plus de 500 km.
L’ESAIL suivra les navires dans le monde entier en détectant les messages que les navires diffusent par radio avec leurs systèmes d’identification automatique (AIS).
En tant que membre de la constellation de systèmes d’identification automatique par satellite (SAT-AIS) de l’opérateur canadien exactEarth, l’ESAIL fournira des données sur les navires à l’Agence européenne pour la sécurité maritime pour la prochaine génération de services de trafic maritime mondial.
Cela permet aux autorités maritimes et gouvernementales ainsi qu’à l’industrie de surveiller les pêcheries, de gérer la flotte, de protéger l’environnement et de contrôler la sécurité, ce qui rend les mers plus sûres.
ESAIL a été développée dans le cadre d’un projet de partenariat de l’ESA avec LuxSpace et ExactEarth dans le cadre du programme SAT-AIS de l’ESA.
ESAIL est le troisième satellite AIS pour LuxSpace - mais aussi le plus grand à ce jour.