LUXEMBOURG
LJ

Au Luxembourg aussi, les lignes téléphoniques graduellement remplacées par la technologie IP

Terminus bientôt pour les lignes téléphoniques fixes. Du moins en France, où l‘opérateur historique - l‘ex-France Télécom devenue Orange - a annoncé cesser l‘installation de nouvelles lignes reliés à une «prise T» à partir du 15 novembre prochain et la coupure progressive du réseau à partir de 2023. Explication: la technologie utilisée est devenue obsolète et le nombre d‘utilisateurs d‘une ligne fixe fond rapidement au profit de la téléphonie mobile. Mais qu‘en est-il au Luxembourg, ont voulu savoir fin août les députés DP Joëlle Elvinger et André Bauler dans une question parlementaire au Ministre de l‘Economie et Ministre des Postes Etienne Schneider. Dans sa réponse tombée en fin de semaine dernière, le Ministre renseigne que 109.000 lignes classiques (analogues et ISDN) sont encore actives au Grand-Duché, mais que POST continue d‘encourager la migration des clients vers la technologie IP, «avec l‘objectif de ne plus avoir de lignes actives sur l‘infrastructure de téléphonie classique commutée fin 2024». Une migration qui se ferait dans la plupart des cas sans que le client final ne s‘en rende compte. La conversion vers la technologie IP, qui permet des services supplémentaires à la téléphonie, comme Internet ou la télévision se ferait ainsi au sein des équipements POST.