LUXEMBOURG/HOWALD
CATHERINE KURZAWA

La faillite de l’entreprise est déclarée aujourd’hui

Triste nouvelle hier pour les 60 salariés de Thermolux S.à.r.l. et leur famille: la société fondée en 1956 et spécialisée dans le chauffage et les sanitaires a déposé le bilan, après des années de difficultés financières. La faute à la conjoncture économique, la concurrence accrue et les retards de paiement de certains clients, à en croire un communiqué de presse diffusé juste après l’annonce aux salariés. Depuis 2011, l’entreprise est sous perfusion avec trois millions d’euros d’investissements, sans compter des tentatives avortées de vente et de plan de maintien de l’emploi.

Une réunion ce matin

«Il s’agit surtout de techniciens et d’ouvriers», précise l’interlocuteur de la firme Carlo Rock. Du côté syndical, la délégation du personnel était au courant des problèmes du groupe depuis des mois et
désormais, la balle est dans le camp de la justice puisqu’à compter d’aujourd’hui, la société n’existe plus en tant que telle et un curateur prend les choses en main. «Nous allons prendre contact avec la Fédération des Installateurs en Equipements Sanitaires et Climatiques pour un éventuel reclassement», explique le secrétaire syndical Stéfano Araujo. «Mais pour l’instant, nous n’avons fait qu’informer les salariés sur les droits qu’ils peuvent faire valoir.» Ce matin, l’OGBL donne rendez-vous aux ex-travailleurs pour une réunion d’information. Ils ont touché leur salaire de juin ainsi qu’une avance sur juillet. Pour la suite, «il n’y a plus rien à négocier vu le dépôt de bilan.»
www.thermolux.lu