LUXEMBOURG
CLAUDE KARGER

Talent Partners et Be Well HR lancent un nouvel instrument pour mesurer le bien-être dans l’entreprise

Le bien-être au travail est un enjeu capital pour la prospérité des entreprises. En France et dans d’autres pays, les entreprises ont même une obligation légale d’assurer le bien-être au travail de leurs salariés.

Ce n’est donc guère surprenant que des responsables RH et des chercheurs français se penchent en permanence sur la question de la mesure de ce bien-être et sur la détection des freins. Des spécialistes en psychologie différentielle de l’Universtié de Paris ont ainsi développé des questionnaires dont sont nés les instruments WellCap et WellScan. Ils viennent d’être lancés au Luxembourg par Talent Partners et Be Well Consulting, deux sociétés spécialisées dans les ressources humaines.

Dorian Duval (Talent Partners), 30 ans de métier dans les ressources humaines et Olivier Carette (Be Well Consulting), ont fait des bouts de chemin professionnels ensemble avant de lancer leurs propres sociétés. Ils connaissent les coûts que peuvent générer des négligences au niveau de la gestion du personnel: baisse de productivité, absentéisme, démissions, voire même des maladies. A la clé: de grosses factures tant pour l’entreprise que pour la société dans son ensemble. Mais faut-il aller laisser filer les problèmes jusque-là? La réponse est clairement non. Mais comment alors détecter où le bât blesse, où le mal-être s’installe?

Une «cartographie du bien-être»

C’est là qu’interviennent les nouveaux instruments qui permettent «de transformer le ressenti en quelque chose de mesurable», comme l’explique Olivier Carette. WellCap est un outil qui permet de recueillir et de mesurer, avec précision et exactitude, différents facteurs: le niveau de stress des collaborateurs, leurs ressources physiques, l’impact du télétravail sur leur vie professionnelle et personnelle ou bien encore leur niveau d’optimisme. WellScan se présente sous la forme d’un questionnaire que les salariés sont invités à compléter en ligne. Développé sous la supervision du Professeur Zenasni de l’Université de Paris V, WellScan est un outil normé et validé scientifiquement.

Une «cartographie du bien-être» peut ainsi être dressé en concertation entre la direction d’entreprise et la délégation du personnel, explique Dorian Duval tout en insistant sur la confidentialité du processus. Des zones rouges sur le document de synthèse indiquent des problématiques à adresser immédiatement, les zones oranges constituent des «zones d’effort» à surveiller, car ceux qui restent trop longtemps dedans pourraient finir par s’user. Sur base de ces constatations, un plan d’actions pourra ensuite être établi, avec des mesures de réorganisation par exemple, des programmes de rétablissement ou de formations pour les concernés ou encore l’intervention de consultants externes pour s’occuper de telle ou telle amélioration pour rétablir le bien-être des salariés. Que la crise du Covid-19 et tous les changements et pressions qu’elle a apportés pèse sur le bien-être en général et dans les entreprises, les deux spécialistes RH l’observent quotidiennement. Raison de plus de garder à l’œil ce facteur capital pour le succès d’une entreprise.

Plus d’informations:

www.talentpartners.lu

www.bewellhr.be