LUXEMBOURG
LJ

Le Cercle des étudiants luxembourgeois à Bruxelles (CELB) se présente

Alors que la rentrée approche à grands pas pour les étudiants aussi, nous avons fait le tour auprès des différents cercles d’étudiants luxembourgeois pour savoir ce qu’ils proposent, pourquoi il faudrait absolument en être membre et ce qui caractérise plus particulièrement la ville où ils se sont formés. Place aujourd’hui au «Cercle des étudiants luxembourgeois à Bruxelles» (CELB) avec les explications du président et des vice-présidents du comité.

Pourquoi étudier à Bruxelles?

La ville capitale de notre pays voisin, à peine à deux heures de route est un endroit formidable. Près de 1,2 millions d’habitants, dont des dizaines de milliers d’étudiants distribués sur un nombre d’universités et hautes écoles innombrables, créent un amalgame exceptionnel, qui en même temps fait tout le charme de Bruxelles. Il faut certainement avoir passé un peu de temps dans les quartiers estudiantins tel qu’Ixelles, se balader dans les ruelles du centre-ville ou encore dans un des nombreux parcs et espaces verts pour vraiment comprendre l’esprit de vie des Bruxellois et se laisser emballer par son charme exceptionnel.

A côté du cadre magnifique que Bruxelles offre, les nombreux instituts d’enseignement répondent à tous les souhaits. Il est difficile de faire le tour, mais une brochure détaillée reprenant les études proposées à Bruxelles peut être consulté sur le site www.celb.lu.

Combien de luxembourgeois étudient à Bruxelles?

Pendant l’année académique 2015-2016 près de 1.300 étudiants luxembourgeois étaient inscrits dans un des établissements d’enseignement supérieur à Bruxelles. Notre comité est d’ailleurs très fier d’annoncer que pas moins que la moitié de ces personnes étaient aussi membres actifs du CELB! En effet, le total de 650 membres fait du CELB l’un des plus grands cercles du tout Bruxelles.

Pourquoi devenir membre de votre cercle?

A côté de pleins d’avantages auxquels on a accès par l’acquisition d’une carte membre, l’adhésion au cercle favorise aussi la formation de nouveaux liens d’amitié et permet de connaître Bruxelles d’un point de vue plus folklorique. D’une manière générale, le comité du cercle organise des soirées hebdomadaires, des sorties culturelles régulières, des rencontres sportives plusieurs fois par semaine, un voyage culturel dans une ville européenne (Cracovie, Prague, Budapest,..), des vacances de sports d’hiver, la participation aux championnats interfacultaires de sport et de nombreuses autres activités.

Le nom du cercle qui certes laisse à penser à une composition purement luxembourgeoise est pourtant totalement faux: depuis de nombreuses années nous entretenons de formidables relations avec de nombreux autres cercles étudiants. Que ce soit par des soirées un peu plus bibitives comme un TD à la Jefke avec les cercles inter-régionaux ou les rencontres sportives comme le «Laaftreff» avec le cercle d’Agronomie, nous faisons de notre mieux pour accueillir un maximum d’étudiants «étrangers» au CELB. Le comité de cercle tient particulièrement au maintien de ces relations et nous invitons chaque étudiant à participer et vivre avec nous quelques bons moments.

Est-ce qu’il y a un baptême?

Depuis maintenant de nombreuses années, le comité folklorique, un comité à part du comité de cercle, organise le baptême d’étudiants. Il s’agit d’une tradition bien ancrée entre les étudiants bruxellois, qui malheureusement connaît des temps difficiles les dernières années. Néanmoins on espère qu’un grand nombre de nouveaux étudiants auront la curiosité pour participer, si ce n’est qu’à une activité au baptême du CELB et ainsi se débarrasser des nombreux préjugés et rumeurs fausses qui circulent. On tient à préciser que le baptême n’est en aucune mesure une condition nécessaire pour devenir membre au CELB.

Qu’en est-il du préjugé qu’un cercle étudiant sert avant tout à faire la fête et à se soûler?

Un cercle d’étudiants est une organisation de jeunes qui aiment bien de temps à autres s’amuser et faire la fête, mais cela ne veut pas dire que c’est l’occupation principale, tout sauf cela. L’image associée aux pratiques et coutumes des cercles n’illustre souvent qu’un côté de la médaille.

Les nombreuses soirées culturelles comme des visites au théâtre, des visites au Parlement Européen ou encore la participation à la nuit des musées de la ville de Bruxelles connaissent un grand succès.

En plus, nous tentons d’organiser des débats et conférences sur des sujets d’actualité comme des discussions sur les élections avec des représentants des partis politiques et des rencontres avec des professionnels. Par ailleurs, il suffit d’observer les taux de réussite des étudiants bruxellois pour réaliser qu’effectivement les étudiants sont, à l’encontre de la perception générale, capables de combiner et surtout de gérer les études et les fêtes.

Que faites-vous pour bien accueillir les nouveaux étudiants?

Au début de l’année académique, le CELB est présent à de nombreuses activités pour faciliter l’intégration des étudiants dans leur nouveau pays. On était présent à la journée d’accueil des nouveaux étudiants, JANE, qui a eu lieu vendredi à l’ULB.

Un stand d’information ainsi que des visites guidées régulières sont prévus. Deux soirées d’accueil sont en organisation, la première le 19 septembre au campus du Solbosch de l’ULB et la deuxième au Tavernier à Ixelles le mercredi 21 septembre.

Lors des deux soirées, les étudiants ont la possibilité d’entrer en contact avec des étudiants plus âgés qui peuvent leur donner des conseils enrichissants. Le CELB sera aussi présent à la foire d’étudiants qui aura lieu plus tard dans l’année à la Luxexpo au Kirchberg. Le comité se tient toujours à disposition pour des éventuelles questions, que ce soit pour des informations pratiques, administratives, concernant les études, etc, via l’adresse mail comite@celb.lu.


www.celb.lu