LUXEMBOURG
CLAUDE KARGER

Tourisme MICE: les acteurs de la Place de l’Europe unissent leurs forces

Un concept «unique au monde» qui fera rayonner le Luxembourg à l‘international comme destination MICE (Meetings, Incentives, Conferences and Exhibitions) de premier choix. C’est en ces termes que Patrick Hoffnung, le Directeur Général de l‘«European Convention Center Luxembourg» a chanté hier matin les louanges de la nouvelle initative «Convention Park Luxembourg - Place de l‘Europe».

ECCL, le Mudam, la Philharmonie et les hôtels Melia, Novotel (Accor), Sofitel (Accor) et le prestataire de services Sodexo y unissent leurs efforts pour faire de cette place un «hot spot» où les participants à des congrès trouvent tout pour un séjour agréable sans devoir courir tout le temps.

Ainsi, sur et autour de la Place de l‘Europe, l‘on trouve pas moins de cinq structures avec 68 espaces de réunions permettant d‘accueillir jusqu‘à 1.300 personnes en conférence, mais encore des réceptions avec jusqu‘à 2.000 invités.

Les hôtels à proximité offrent en tout et pour tout 640 chambres de haut standing. A ne pas oublier qu‘ils comptent des bars et restaurants de qualité.

Enfin, temples de la culture, la Philharmonie et le Musée d‘Art Moderne Grand-Duc Jean font de la place un haut lieu culturel invitant à la détente autant qu‘à la découverte.

Avec ce concept de «Congress Resort», les partenaires, qui visent également des économies d’échelle en unissant ainsi leurs efforts de promotion et de communication, visent à doper leurs activités en attirant davantage de grands événements sur la Place de l‘Europe.

Ceci en offrant un nombre de plus à d‘autres destinations dans un segment ultra-compétitif. Patrick Hoffnung parle ainsi d‘une «grande bagarre» dans laquelle chacun doit convaincre par l‘excellence et la compétitivité-coût de son offre, son «bid». L‘initiative «Convention Park Luxembourg - Place de l‘Europe», qui fonctionne sans structure juridique pour l‘instant et ne compte pas s‘élargir au-delà de la Place et de ses alentours immédiats, s‘apprête à présent à passer à une offensive marketing globale. Sous l‘égide de l‘ECCL, qui sera l‘interlocuteur pour les organisateurs intéressés, les offres combinées seront diffusées par les canaux électroniques, mais aussi présentées dans des salons et workshops professionnels à travers le monde.

Percer dans les marchés émergents

S‘il s‘agit de consolider les marchés traditionnels comme le Benelux, l‘Allemagne, la France et la Grande-Bretagne, les partenaires souhaitent aussi percer davantage en Suisse, en Espagne et en Italie et redoubler d‘efforts pour se positionner dans les marchés émergents comme les Etats-Unis, le Canada, la Russie ou encore la Chine. «Ce qu‘on recherche, ce sont les grands congrès et conventions internationaux», souligne Patrick Hoffnung, qui voit un énorme potentiel pour la Place de l‘Europe en la matière.

Le développement des activités de l‘ECCL le confirme: ces quatre dernières années, le centre enregistre en effet une progression annuelle de 20 à 30% au niveau du nombre d‘événements accueillis selon son directeur. La plupart du temps, ce sont des congrès avec entre 800 et 1.500 participants, mais un quart seulement sont demandés par des organisateurs externes au Grand-Duché. A noter que le gouvernement a pris dès son entrée en fonction le parti de booster le secteur MICE au Luxembourg en créant notamment un «cluster» en octobre 2014 qui compte actuellement 27 membres.

Plus d‘informations: www.eccl.lu