LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

L’Université du Luxembourg et Bâloises Assurances ont signé un protocole d’entente

Rapprocher le monde académique du marché du travail, voilà l’objectif poursuivi par l’Université de Luxembourg et l’assureur Bâloise. Les deux entités ont signé lundi un protocole d’entente visant à faciliter les échanges pour les étudiants du Master en Informatique.

En pratique, l'accord prévoit une bourse de la part de Bâloise pour cinq étudiants et la possibilité de participer à un stage rémunéré dans l'entreprise. Par la suite, le partenariat devrait s’étendre aux études doctorales et les candidats qui le souhaitent pourraient réaliser leur doctorat en collaboration avec la Bâloise tandis que les salariés de l’assureur pourraient poursuivre un doctorat à l’Uni.

Une formule gagnant-gagnant

«Ce type de partenariat va permettre à l’Université du Luxembourg de rester en phase avec les besoins du marché de l’emploi et d’offrir aux étudiants des possibilités d’acquérir une expérience pratique», a commenté dans un communiqué le recteur de l’Université du Luxembourg, Stéphane Pallage. «Suite aux excellents résultats de notre partenariat dans le cadre du programme Bachelor en Gestion appliquée, ce nouvel accord vient renforcer notre collaboration avec l’Université du Luxembourg», a pour sa part souligné l’administrateur-directeur général de Bâloise Assurances Luxembourg, Romain Braas.

A noter qu’avant Bâloise, Ferrero avait signé un accord similaire avec l’Uni en juillet 2017.