LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

L’Euro Space Center de Redu initie les jeunes et les adultes à l’espace

Il règne comme un petit goût d’espace à une heure de route du Grand-Duché. À l’Euro Space Center de Redu, en Belgique, les visiteurs peuvent s’immerger dans l’aventure spatiale. Au programme, des visites à travers le système solaire, notre galaxie mais aussi des maquettes de pilliers de la conquête spatiale: Spoutnik, Apollo et Ariane IV, entre autres. Le site possède aussi un planétarium et un simulateur de marche lunaire. Des expositions temporaires rythment aussi le site, avec actuellement un parcours dédié à l’alimentation des astronautes.

Simuler l’apesanteur, ce défi

«Il n’existe pas d’appareil capable de simuler tout à fait l’apesanteur», explique le responsable marketing du site, Charles Debeffe. À l’Euro Space Center, un mur d’impesanteur permet d’en simuler la sensation seulement.

Autre particularité de l’Euro Space Center: la structure organise des stages d’aventures spatiales pour les jeunes, un petit peu comme cela se fait aux États-Unis. Ceci est tout sauf anodin puisque le centre belge a en fait acquis la licence «Space Camp» des mains de l’«US Space Camp Foundation», en 1990. Depuis lors, le succès des stages spatiaux ne se dément pas, avec 25.000 participants par an. Les enfants et adolescents peuvent véritablement entrer dans le vif du sujet avec, outre l’usage des simulateurs, la construction d’une micro-fusée et l’assemblage d’un satellite de télécommunications. Et pour la petite histoire, les programmes éducatifs du site sont soutenus par l’a.s.b.l. Euro Space Society, présidée par le premier Belge à avoir été dans l’espace: Dirk Frimout.

Aujourd’hui âgé de 22 ans, l’Euro Space Center est la propriété partagée de l’intercommunale IDElux, de la Province du Luxembourg belge et de la Politique scientifique fédérale. Le site, unique en Europe, accueille chaque année en moyenne 85.000 visiteurs.

www.eurospacecenter.be