LUXEMBOURG
LJ

La Chaire ATOZ en droit fiscal européen et international existe depuis dix ans à l‘Université - Son financement vient d‘être prolongé pour cinq ans

En juillet 2009, le cabinet de conseil fiscal indépendant ATOZ Tax Advisers et l‘Université signaient un accord de financement pour la «Chair for European and International Taxation». Ce fut la première chaire créée en mode «private public partnership» à la Faculté de Droit, d‘Economie et de Finance et à l‘Université tout court. Lundi soir, cet accord a été reconduit pour la deuxième fois et pour les cinq ans à venir.

La cérémonie à la Philharmonie a eu lieu en présence du ministre de l‘Enseignement Supérieur et de la Recherche, Claude Meisch, du président du Conseil de gouvernance de l‘Uni, Yves Elsen, du recteur Stéphane Pallage, de Keith O‘Donnelle, Managing Partner d‘ATOZ Tax Advisers ainsi que de nombreux autres invités du monde académique et économique.

Car la chaire, actuellement confiée au fiscaliste Prof. Werner Haslehner est, comme l‘ont souligné la plupart des orateurs, profondément ancrée dans le tissu économique luxembourgeois. Le droit fiscal étant essentiel notamment pour la place financière. La chaire, financée depuis 2012 par la ATOZ Foundation, fondation sous l’égide de la Fondation de Luxembourg, développe des activités de recherche et d‘éducation de qualité en la matière dont le but général est d‘améliorer la connaissance des problèmes fiscaux au Luxembourg. La cérémonie de lundi était aussi l‘occasion de fêter dix ans de collaboration fructueuse entre ATOZ et l‘Université, une collaboration qui a notamment permis une trentaine de conférences sur les enjeux de la politique fiscale et la publication de huit livres, dont «Time and Tax: Issues of International, EU and Constitutional Law» a été sélectionné parmi les 100 meilleurs livres sur la fiscalité par le curateur de listes de lecture BookAuthority. Huit autres ouvrages seraient en préparation d‘ici 2023. Mais surtout, la chaire soutient le «Master in European and International Tax Law» à l‘Université ainsi que la recherche doctorale et postdoctorale. Alors que plus de 150 étudiants sont sortis diplômés de ce programme créé par le premier titulaire de la chaire, le Prof. Alexander Rust, la fondation ATOZ attribue tous les ans une bourse de 10.000 euros à un étudiant méritant.