LUXEMBOURG
LJ

«Crossroads»: concert-photo d’Ozma à l’Abbaye Neumunster

Ils ont ramené des impressions à la pelle de leurs tournées au Maroc, en Afrique Australe, en Asie et en Europe Centrale l’an dernier: les musiciens d’Ozma. Le quintet, qui a plus de 300 concerts sur quatre continents à son actif et six albums déjà, n’hésite pas à explorer de nouvelles manières d’allier leur créativité musicale à celle d’artistes d’autres formes d’expression.

Voici que Stéphane Scharlé, Edouard Séro-Guillaume, Karsten Hochapfel, Jonas Muel et Guillaume Nuss ont mis en musique des photos de Leila Alaoui (Maroc), Wang Fuchun (Chine), Arko Datto (Inde), Mike Zenari (Luxembourg) et Rafs Mayet (Afrique du Sud) pour leur projet «Crossroads» qui a fêté sa première à la Salle Robert Krieps de l’Abbaye Neumunster dimanche matin devant une salle très bien remplie.

Ces photographes, les musiciens les ont rencontré lors de leurs tournées. Les artistes de l’image travaillent, respectivement ont travaillé - la photo-reporter franco-marocaine Leila Alaoui est décédée lors de l’attaque terroriste sur un hôtel à Ouagadougou en janvier 2016 - sur les migrations, les traditions, les ségrégations, les voyages ou encore sur l’industrie. «Crossroads» nous emmène pour un tour du monde exceptionnel, où nous rencontrons l’espoir et la haine, l’apartheid et le pouvoir conciliant de la musique, la fête sans limites et l’extrême pauvreté.

Evidemment, pour accompagner les photos saisissantes des cinq chapitres du concert, Ozma a emprunté aux musiques locales tout en choisissant des sons métalliques pour sous-tendre les images de Mike Zenari dans les usines d’acier délaissées du Luxembourg.

«Crossroads», c’est à voir et à revoir. Et Ozma à écouter et à réécouter.


Plus d’infos: www.ozma.fr