LUXEMBOURG
THIBAUT DEMEYER

Le Festival du film francophone de Namur aura bien lieu du 2 au 9 octobre mais sous conditions

Très sincèrement, nous aurions tous préféré que cette 35é édition du FIFF entre dans l’histoire du Festival pour d’autres raisons que la Covid19. Mais pas le choix, les organisateurs ont dû réinventer le festival en tenant compte des mesures restrictives imposées par la situation sanitaire actuelle et ainsi permettre aux spectateurs de voir à nouveau des films sur grands écrans. Certes, la sélection a dû s’adapter à tous ces changements. Au nombre de salles moins nombreuses, moins de places et donc moins de films.  Même au niveau de la presse, il y a des changements puisque celle-ci a le choix de couvrir le Festival sur place ou alors à distance via les moyens techniques actuels. Ah c’est certain, la 35è édition du FIFF, c’est tout un programme!

Demandez le programme!

Le Festival débutera le vendredi 2 octobre avec la projection en avant-première mondiale du film belge «Une vie démente» d’Ann Sirot & Raphaël Balboni pour se terminer le 9 octobre avec un film français signé Emmanuel Courcol et intitulé «Un Triomphe». Entre ces deux longs métrages, treize films en compétition vous seront présentés. Parmi ceux-ci, nous retiendrons «Adieu les Cons » une comédie de et avec Albert Dupontel, Virgine Efira et Bouli Lanners ou l’histoire de trois personnages qui se lancent dans une quête aussi rocambolesque qu’improbable; «1982» de Oualid Mouaness avec Nadine Labaki; «La déesse des mouches à feu» d’Anaïs Barbeau-Lavalette qui nous vient du Québec ainsi que «Slalom» une coproduction belgo-française signée Charlène Favier avec Jérémie Renier. Le cinéma luxembourgeois sera également en lice pour le Bayard d’or à travers une coproduction (Samsa Film) intitulée «Collective» d’Alexander Nanau, réalisateur roumain.  
Le jury compétition longs métrages, présidé par le réalisateur, acteur et écrivain Samuel Benchetrit accompagné de Anne Delseth, programmatrice, Daphne Patakia comédienne, Guillaume Senez réalisateur, Yoann Zimmer comédien, décernera le Bayard d’or du meilleur film, Bayard spécial du jury, du meilleur scénario, meilleure photographie et meilleure interprétation sans distinction entre les actrices et acteurs.

Des avant-premières, des courts métrages et une coproduction luxembourgeoise

L’édition 2020 proposera quatre avant-premières que sont « L’enfant rêvé » de Raphaël Jacoulot avec Jalil Lespert, Louise Bourgoin et Mélanie Doutey ; « L’origine du monde » qui est la première réalisation de Laurent Lafitte à qui il donnera la réplique à Karin Viard, Nicole Garcia et Hélène Vincent; «La Francisca, une jeunesse Chilienne» de Rodrigo Litorriaga et «Miss» de Ruben Alves avec Isabelle Nanty et Thibaut De Montalembert que nous retrouverons également dans la section «FIFF en séries» puisque les deux premiers épisodes de la saison 4 de la série à succès « 10 pour cent » seront présentés en exclusivité.  
A noter que dans la section «Focus Cinéma Belge Francophone» est prévue la projection d’une autre coproduction luxembourgeoise (Les Films Fauves) en l’occurrence «Jumbo» de Zoé Wittock avec Noémie Merlant, Emmanuelle Bercot, Bastien Bouillon, Sam Louwyck.
Face aux longs métrages proposés, il ne faut pas oublier les 18 courts métrages venus des quatre coins de la francophonie et présentés en compétition. Ce sera la réalisatrice belge Fien Troch qui endossera le rôle de Présidente du jury des courts métrages. Le chorégraphe et danseur belge Damien Jalet, le directeur de la photo Léo Lefèvre, l’auteur-compositrice-interprète congolaise Lous and the Yakuza et le réalisateur scénariste belge Jean-Benoît Ugeux seront à ses côtés pour décerner le Bayar d’or du meilleur court métrage et autres prix.  Quels que soient les aléas imposés par la Covid19, le cinéma francophone sera en fête durant toute la première semaine du mois d’octobre. Un rendez-vous que les cinéphiles ne doivent pas rater car c’est le moment ou jamais d’aider le monde du 7e art, lui aussi fortement impacté par la crise sanitaire.
Informations complémentaires www.fiff.be