LUXEMBOURG/BASTOGNE
CATHERINE KURZAWA

En un an, le Bastogne War Museum est devenu le premier site touristique de la province de Luxembourg

Les responsables du Bastogne War Museum et les élus locaux avaient le sourire hier: ils ont présenté à la presse le premier bilan du site pour le moins encourageant. Depuis le 22 mars 2014, 164.629 visiteurs ont visité le musée soit «près du double espéré dans le plan d’affaires», indiquent les exploitants. Près d’une entrée sur deux provient de l’étranger et 7,5% du Luxembourg. Une véritable «success story» alimentée par le tourisme de mémoire qui a pris du galon l’an dernier, au centenaire de la Première Guerre mondiale. Mais, on le sait, le Bastogne War Museum se concentre sur la Deuxième Guerre mondiale et en particulier la Bataille des Ardennes. Depuis la fin de l’année dernière, l’exposition «From Texas to Bastogne - Texas Aggies Go to War» rend hommage à cinq étudiants de l’Université Texas A&M ayant participé à la Bataille des Ardennes.

Néerlandais et Américains en tête

Mais ce n’est pas tout, le spectacle son et lumière lancé en mai dernier sur le Mardasson a attiré plus de 20.000 spectateurs au cours de ses trois représentations. La semaine dernière, il a même reçu le Trophée de «l’évènement exceptionnel» lors de la cérémonie des 9èmes Trophées de l’Evènement, à Cannes. Autre point de satisfaction: le rayonnement pour Bastogne. Nombreux sont les touristes néerlandais de passage dans la région les weekends et jours fériés. Ils représentent d’ailleurs quatre visiteurs étrangers sur dix. Derrière eux viennent les américains, qui pèsent 19% des entrées. Désormais, la ville accueille davantage de monde avec des répercussions dans les commerces du centre-ville. Les autorités espèrent maintenant pouvoir entretenir cette dynamique.

Pour sa deuxième année d’exploitation, elles ciblent le public scolaire - gage de coup de booste au compteur des entrées. Qui plus est, les organisateurs comptent approfondir leurs rapprochements avec d’autres lieux de mémoire situés en France et en Belgique. Enfin, une présence aux nombreuses Foires du Tourisme à l’étranger est prévue «pour vendre la destination de Bastogne». À la veille des vacances de Pâques et de l’ouverture de la nouvelle saison touristique, l’heure est à la confiance d’autant que le site web «Never Stop Travelling» a classé Bastogne en 8ème position des dix villes à visiter absolument en Belgique.


www.bastognewarmuseum.be